Il manque près de 800 agents à Bruxelles

La Région de Bruxelles-Capitale souffre d’un manque de 768 agents dans ses six zones de police. L’information provenant du quotidien Le Soir - sur base de chiffres communiqués par le ministre-président Rudi Vervoort - a été confirmée à la rédaction de la VRT. Ce sont avant tout les zones de Bruxelles Capitale Ixelles et Bruxelles-Ouest, où se trouve la commune de Molenbeek, qui sont touchées.

Le manque de moyens alloués par le gouvernement fédéral est la cause principale de cette pénurie d’agents de police à Bruxelles, affirment les élus locaux, alors que la Région capitale est déjà celle qui dépense le plus par habitant dans ses services de police. Pour comparaison, Bruxelles dépense 303 euros per habitant et par an à cet effet, alors que la Flandre débourse 147 euros et la Wallonie 135 euros.

Selon un cadre légal établi lors de la réforme des polices en 2001, la Région bruxelloise manque actuellement de 576 agents opérationnels et de 192 agents administratifs et logistiques.

Cette pénurie concerne les six zones de police de la capitale, mais les plus touchées sont la zone de Bruxelles Capitale Ixelles et de Bruxelles-Ouest, dans laquelle se trouve la commune Molenbeek-Saint-Jean.

Le cabinet du ministre-président Rudi Vervoort (photo) ajoute que ce cadre est obsolète, puisqu'il a été formulé en 2001 quand la Région abritait 964.000 habitants. Aujourd'hui, la population bruxelloise est estimée à 1,175 million de personnes.