Geert Bourgeois plaide pour un sommet flamand sur le climat

Le ministre-président flamand Geert Bourgeois (N-VA) souhaite organiser un sommet flamand sur le climat associant toutes les couches de la société. Il veut de la sorte mobiliser l'ensemble de la population flamande pour réaliser les objectifs climatiques assignés à la Région par le dernier accord belge.

La Flandre devra réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 15,7% d'ici 2020 et porter sa part de consommation d'énergie renouvelable à 2,156 Mtep conformément à l'accord conclu vendredi soir entre les Régions et le pouvoir fédéral.

"Beaucoup d'efforts seront nécessaires pour atteindre ces objectifs", a déclaré M. Bourgeois sur le plateau de VTM, en visant aussi bien les pouvoirs publics que les entreprises, les agriculteurs, l'enseignement ou encore les citoyens. "On peut difficilement dire qu’on va lutter contre le réchauffement climatique et à côté de cela ne pas prendre d’initiative", a-t-il précisé.

En 2012, la ministre flamande de l'Environnement, Joke Schauvliege, avait déjà appelé à l'organisation d'un sommet flamand. Le ministre-président veut donner un tour plus concret à l'appel en profitant de l'engouement suscité par la Conférence de Paris sur le climat (COP21). Geert Bourgeois s’attend par ailleurs à des efforts encore plus grands entre 2020 et 2030. "Nous avons entamé un long trajet, et il faut donc l’accompagner d’un grand engagement", a-t-il encore souligné.