Mohamed Ridouani, candidat bourgmestre à Louvain en 2018

L'échevin louvaniste Mohamed Ridouani, âgé de 36 ans est candidat à la succession de Louis Tobback au poste de bourgmestre de Louvain (Brabant flamand). Louis Tobback va avoir 80 ans et occupe le fauteuil majoral depuis 1995. C’est le 15 décembre prochain que les membres du SP.A local choisiront leur tête de liste pour les élections communales. Il est presque certain que Mohamed Ridouani sera le seul candidat.

Né à Louvain de parents qui ont émigré du Maroc dans les années ‘60, Mohamed Ridouani est licencié en sciences commerciales de l’université catholique de Louvain (KUL).

Il a été élu en 2006 au conseil communal en tant que membre de Spirit, l’ancien parti de Bert Anciaux né de l’éclatement de la Volksunie. Spirit était alors en coalition avec le SP.A Mohamed Ridouani fut nommé échevin de l’Environnement, de l’Enseignement, des Matières personnalisables et de la Diversité. Conséquence de l’éclatement du cartel, il est passé au SP.A en 2009, tout comme Bert Anciaux.

Au scrutin de 2012, Mohamed Ridouani a décroché 2.325 voix de préférence, deuxième score de sa liste. Louis Tobback, qui est bourgmestre de Louvain depuis 1995 et sera âgé de 80 ans en 2018, l’a plusieurs fois désigné comme son successeur potentiel.

Ridouani doit notamment sa notoriété à une initiative lancée il y a une dizaine d’années, le "projet buddy", qui permet à des élèves socialement défavorisés d’être accompagnés après l’école par des étudiants souhaitant devenir enseignants.

Quelque 1.500 élèves y participent chaque année. Il a également rapproché les établissements scolaires pour améliorer les infrastructures.

Ces dernières années, il fut à l’initiative d’un projet de développement durable destiné à rendre Louvain "neutre" sur le plan climatique d’ici 2030, ainsi que d’un autre projet visant à affirmer Louvain sur le plan international.