Euro 2016 : les Diables affronteront l’Italie, la Suède et l’Irlande

Lors du tirage au sort effectué samedi à Paris, la Belgique a été versée dans le groupe E de la phase finale de l’Euro 2016 de football - un groupe de très solides concurrents pour les Belges. Têtes de série, les Diables Rouges affronteront ainsi l’Italie à Lyon le 13 juin, l’Irlande à Bordeaux le 18 juin, et la Suède à Nice le 22 juin.

C'est la main de l'ancien international français David Trezeguet qui a placé les Diables Rouges dans le groupe E, samedi en fin d’après-midi à Paris, lors des tirages au sort pour l’Euro 2016 de football. Une compétition disputée cette fois en France et qui débutera le 10 juin au Stade de France, avec un match opposant la France à la Roumanie. Ce même stade verra la finale disputée le 10 juillet.

Vital Borkelmans - qui remplaçait le sélectionneur national Marc Wilmots samedi à Paris - a vu l'Italie, l'Irlande et la Suède se dresser, dans le groupe E, sur la route de la Belgique pendant l'Euro 2016. "C'est un tirage difficile, plus difficile que ce à quoi nous nous attendions", a raconté l'adjoint de Wilmots après le tirage au sort. "Nous n'avons pas le groupe le plus difficile, donc nous ne pouvons pas être mécontents. Nous devons jouer la victoire du groupe et la qualification au deuxième tour", a ajouté Borkelmans.

La Belgique, numéro un du classement FIFA, était tête de série. Les Diables Rouges affronteront l'Italie le 13 juin (21h) à Lyon. Le mois passé, Eden Hazard et ses coéquipiers avaient battu 3-1 la Squadra. "Ce premier match sera d'emblée une sérieuse épreuve de force. Si tu négocies bien cette rencontre, tu es bien parti. Les conditions seront complètement différentes que le mois passé. Nous devons nous attendre à un tout autre match."

Le sélectionneur italien Antonio Conte fait des Diables Rouges un des favoris du tournoi. "Je pense que la Belgique est une excellente équipe et fait partie des favoris de la phase finale. C'est un groupe jeune, plein d'excellents éléments", a déclaré Conte samedi après le tirage au sort.

Les Diables défieront ensuite l'Irlande le 18 juin (15h) à Bordeaux. Le 22 juin, ils seront attendus à Nice (21h) par la Suède de Zlatan Ibrahimovic. "La Suède a bâti son équipe autour d'Ibrahimovic. L'Irlande est très forte physiquement. Ce ne sont pas des adversaires faciles, mais nous avons aussi nos qualités et nous devons résolument viser la première place", a ajouté Borkelmans. "De plus, nous jouons à Bordeaux, Lyon et Nice. Les distances ne sont pas grandes."

Marc Wilmots (photo) va se réunir avec son staff pour planifier la préparation avant le premier rendez-vous le 13 juin. Les Diables Rouges seront basés, on le sait, à Bordeaux et disputeront sans doute 4 matches de préparation en mars et juin, avant un premier tour de l'Euro 2016 qui les verra jouer à Lyon. "Le parcours idéal, c'est de terminer premier du groupe avec un 8e de finale à Saint-Denis et un quart de finale, "à domicile" encore à Bordeaux, mais je l'ai assez répété, je ne calcule pas. Gagnons d'abord nos trois premiers matches."

D'ici là, Marc Wilmots a prévu d'aller rendre visite à tous ses Diables Rouges, dans leur club respectif, en janvier et février.