Le niveau 3 maintenu en principe jusqu’à la fin de l’année

A la suite d’une réunion du Conseil national de sécurité, lundi, le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) a annoncé que l’actuel niveau 3 de la menace terroriste serait en principe maintenu dans tout le pays jusqu’aux fêtes de fin d’année. Tout en étant régulièrement réévalué. Le feu d’artifices de Bruxelles aura bien lieu, pour autant que le niveau de menace ne passe pas entretemps à son maximum de 4.

L'Organe de Coordination pour l'Analyse de la Menace (OCAM) a communiqué lundi la décision au gouvernement de maintenir le niveau de la menace à 3 (sur une échelle de 4) jusqu’aux fêtes de fin d’année, tant à Bruxelles que dans le reste du pays. L’information donnée par le cabinet de Jan Jambon (N-VA, photo) confirme une information publiée par le journal 'De Tijd'.

La situation sera toutefois évaluée en permanence durant la période des fêtes de fin d'année, a ajouté un porte-parole.

Le niveau 3 correspond à une menace "possible et vraisemblable", alors que le 4 - le niveau maximal qui a été en vigueur du 21 au 26 novembre à Bruxelles - signifie une menace "sérieuse et imminente".

Feu d’artifices Place de Brouckère

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles, Yvan Mayeur, a annoncé lundi soir le maintien du feu d'artifices - tiré comme l'an dernier depuis le périmètre de la Place De Brouckère - à l'occasion du passage à l'an neuf, si le niveau de la menace reste fixé à 3. En cas de retour d'une menace imminente (niveau 4), il sera supprimé.

Sur le plan de la sécurité, les mesures seront celles qui sont en vigueur pour les salles de spectacle, a précisé Yvan Mayeur. Le public sera invité à ne pas s'encombrer de sacs pour prendre part à l'événement.

Tenant compte de l'évaluation de l'édition précédente, l'événement festif sera aussi constitué d'animations entre 23h et 1h (son et lumière, DJ), mais seront davantage réparties tout au long du parcours qui sépare la place De Brouckère et la Bourse, afin d'éviter le phénomène d'engorgement auquel on a assisté l'an dernier et de réduire les risques de mouvements de foule.

En début de soirée, les maisons de quartier permettront à un certain nombre de familles de bénéficier d'une séance de cinéma à l'UGC De Brouckère.

Olivier Vin - heymana.com