Plus de 60 réfugiés trouvés autour de Zeebrugge

A la suite d’une action policière menée ce mardi dans les environs du port de Zeebrugge (Flandre occidentale), 62 personnes sans papiers ont été découvertes. C’est ce qu’annonce la section brugeoise du parquet de Flandre occidentale. Les migrants ont été mis à la disposition de l’Office des étrangers.

Différents services de police avaient constaté ces dernières semaines que de nombreux migrants séjournaient à proximité du port de Zeebrugge. En témoignaient notamment des tentes abandonnées, des couvertures et des restes de nourriture. Ces personnes espéraient trouver un bateau pour rejoindre le Royaume-Uni.

Mardi, la police de la navigation de Zeebrugge et la police locale des zones de Bruges et de Damme/Knokke-Heist ont mené une vaste action. Quelque 60 agents sont intervenus, soutenus notamment par un hélicoptère et la cavalerie de la police fédérale.

A 9h du matin, 62 personnes sans papiers ont été trouvées. Parmi elles deux mineurs d’âge. La plupart de ces réfugiés sont d'origine iranienne, et quelques autres d'origines afghane et algérienne. Tous ont été interpellés et mis à la disposition de l'Office des étrangers.

"Nous savions qu'un nombre croissant de migrants se trouvaient dans la zone portuaire. Mais le nombre élevé de personnes découvertes en quelques heures est quand même à la fois remarquable et inquiétant", a commenté le parquet de Flandre occidentale.