Louvain introduit des sanctions pour vélos mal garés

La ville universitaire de Louvain, en Brabant flamand, percevra bientôt des sanctions administratives communales (SAC) de 55 euros pour les bicyclettes qui sont garées de façon encombrante ou dangereuse, indique le nouveau règlement de police. Jusqu’à présent, les propriétaires de vélos qui avaient été enlevés par la police parce qu’ils étaient mal garés devaient payer entre 5 et 10 euros lorsqu’ils allaient rechercher leur deux-roues.

Louvain mène depuis quelques années déjà la guerre aux vélos qui sont garés de façon encombrante ou dangereuse. Depuis plusieurs années, il est ainsi interdit de garer son vélo sur la Place des Martyrs devant la gare ou sur la Grand-Place, la Place Recteur De Somer et la Place Beneden dans le centre-ville.

Le panneau de signalisation avec lequel la ville de Louvain indiquait des interdictions de stationnement pour les vélos a récemment été interdit par un juge. Dans le nouveau règlement de police, ce panneau est remplacé par un signe qui est, lui, règlementaire.

Le nombre de racks de vélos à Louvain a été nettement accru, ces dernières années. Dans les environs de la gare, quelque 1.600 places pour ranger les vélos ont récemment été ajoutées.