Le réacteur nucléaire Doel 3 a été relancé

Dans la nuit de dimanche à lundi, le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Doel (Flandre orientale) a été remis sur le réseau d’électricité, indique son exploitant Electrabel. Tout comme le réacteur 2 de Tihange (province de Liège) - qui a redémarré la semaine dernière -, il était à l’arrêt depuis fin mars 2014 à la suite de la découverte de microfissures dans les parois des cuves des deux réacteurs.

Peu après 4h ce lundi matin, Doel 3 a été remis sur le réseau d'électricité, a précisé une responsable de la communication au sein de la centrale anversoise. Vers 8h30, le réacteur était à 30% de sa capacité. Dans la nuit de mardi à mercredi, il devrait tourner à plein régime. Le redémarrage a finalement eu lieu quelques jours plus tard que prévu.

Doel 3 et Tihange 2 avaient été une première fois mis à l'arrêt à l'été 2012 lorsque des défauts dans les cuves en acier avaient été découverts pendant un arrêt planifié pour la maintenance. Une enquête approfondie a finalement permis de déterminer qu'il s'agissait d'un "problème de cloquage dû à l'hydrogène survenu lors du forgeage de l'acier des anneaux composant la cuve". En mai 2013, Electrabel avait reçu l'autorisation de reprendre l'exploitation des réacteurs, dans l'attente d'une enquête complémentaire.

Celle-ci avait mis au jour des résultats inattendus au cours de tests, et les deux réacteurs avaient à nouveau été mis à l'arrêt par sécurité en mars 2014. Mi-novembre dernier, l'Agence fédérale de contrôle nucléaire avait une nouvelle fois donné son feu vert au redémarrage des deux installations, plus aucun élément ne s'opposant à une reprise de l'activité.

Pleine capacité nucléaire bientôt atteinte

Après cette opération, la Belgique se rapproche de sa pleine capacité nucléaire. Les centrales Doel 1 et 2 devraient en effet être relancées cette semaine à l'issue de l'accord trouvé entre le gouvernement fédéral, Electrabel et la maison mère du groupe, Engie, autour de la prolongation de la durée de vie des installations jusqu'à 2025.

Selon le planning officiel d'Electrabel, Doel 2 devrait redémarrer à minuit dans la nuit de mardi à mercredi. Vingt-quatre heures plus tard, ce serait au tour de Doel 1, selon la porte-parole du site, qui précise que ce programme peut encore être modifié.

A Tihange, les réacteurs 2 et 3 tournent normalement. Tihange 1 a été interrompu automatiquement vendredi soir en raison d'un incendie dans la partie non-nucléaire du site. Tihange 1 avait déjà été interrompu en septembre en raison d'un défaut technique à une pompe d'alimentation en eau. Selon le site de transparence d'Engie, Tihange 1 devrait être à nouveau opérationnel dans la nuit de mardi à mercredi.