18 mois de prison pour une femme qui avait refusé d'enlever son niqab

Une femme de 27 ans a été condamnée à 18 mois de prison ferme, mardi matin, par le tribunal correctionnel de Bruxelles pour avoir refusé un contrôle de police. Elle portait un niqab lors du contrôle et ne voulait pas se découvrir le visage. Elle était aussi poursuivie pour violence sur agents.

Cette femme avait été contrôlée le 31 mai 2012 à un arrêt de bus à Jette alors qu’elle portait le niqab, le voile intégral.

Suite à son refus d'enlever son voile, la femme a été emmenée dans un commissariat de Molenbeek. Durant le trajet elle avait donné un coup de tête à une femme agent et sur place elle s’est ensuite rebellée et montrée agressive. La situation s’est alors envenimée, deux policiers ayant été blessés.

La femme a été hospitalisée puis remise en liberté. Cet incident avait conduit à de petites émeutes dans la zone de Bruxelles-Ouest (Jette, Ganshoren, Koekelberg, Molenbeek-Saint-Jean et Berchem-Sainte-Agathe) provoquées par le groupe Sharia4Belgium. Une agression au couteau avait aussi été perpétrée dans la station de métro Beekkant.

Le juge a estimé que la femme était la seule responsable de ces incidents. Elle a été condamnée à 18 mois de prison et à une amende de 900 euros. Elle devra aussi verser 2.500 euros à chaque agent de police impliqué dans l’incident. L’agent qui a eu le nez cassé recevra 7.200 euros et la zone de police de Bruxelles-Ouest une indemnité de 607 euros.

L’accusée n’était pas présente ce mardi matin au tribunal correctionnel, le juge a demandé son arrestation immédiate.