Courtrai suspend provisoirement deux de ses joueurs cités dans une affaire de viol

Courtrai a suspendu provisoirement Hervé Kage et Aboubakar Kamara, deux de ses joueurs ayant été entendus dans le cadre d'une plainte pour viol, annoncent plusieurs médias néerlandophones jeudi. Une information que n'a pas voulu encore confirmer le club flandrien. "Une communication officielle suivra", a expliqué Jelle Brulez, porte-parole de Courtrai, à l'Agence Belga.

Les deux joueurs ne peuvent plus jouer ni s'entraîner avec le groupe tant que l'enquête est en cours. Hervé Kage (grande photo), 26 ans, et Aboubakar Kamara (petite photo), 20 ans, ainsi que deux autres footballeurs, ont été entendus par la police de Courtrai.

Plusieurs personnes, dont deux joueurs du club flandrien, font l'objet d'une enquête, avait confirmé mercredi le parquet de Courtrai.

Courtrai s'est aussi porté partie civile, a expliqué aussi Joseph Allijns, le président de Courtrai, à Sporza.

"Dans tous les cas, je vais parler avec les deux joueurs et peut-être mettre un terme prématurément à leur contrat. Peut-être pourrons nous trouver une solution durant la trêve hivernale pour ces deux joueurs.

Je l'espère. Nous ne voulons condamner personne. Et si aucun fait ne leur sont reprochés, nous n'irons pas plus loin. Mais Courtrai a bonne réputation et je ne voudrais pas qu'elle soit mise à mal à cause du comportement de deux joueurs."

Courtrai avait expliqué mercredi que deux de ses joueurs avaient en effet été entendus par la police, mais à titre de témoins, dans une affaire d'ordre privé.