Un neuvième suspect arrêté à Bruxelles

Dans le cadre de l’enquête sur les attentats de Paris, un neuvième suspect a été interpellé en toute discrétion mardi dans le centre de Bruxelles. Selon La Dernière Heure, l’individu avait été contacté par la cousine d’Abdelhamid Abaaoud, après les attentats de Paris.

L’information révélée par le quotidien "La Dernière Heure" a été confirmée par le parquet fédéral.

Le ou les appels téléphoniques auraient été donnés après les attentats de Paris mais avant le 18 novembre, date de l’assaut par la police française contre l’appartement de Saint-Denis où se trouvaient Abdelhamid Abaaoud, sa cousine ainsi qu’un troisième homme. Tous les trois ayant trouvé la mort ce jour-là.

Un homme de nationalité belge âgé de 30 ans a été interpellé mardi, il est suspecté d'avoir eu plusieurs contacts avec la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, dans la période entre les attentats et les évènements à Saint-Denis. Il a été placé sous mandat d’arrêt.

La chambre du conseil décidera ce jeudi de la prolongation éventuelle de sa détention.
 

Le deuxième suspect à avoir comparu ce jeudi devant la chambre du conseil est quant à lui suspecté d'avoir véhiculé Salah Abdeslam à travers Bruxelles le samedi 14 novembre ou après, mais l'homme nie fermement.

Deux armes et une trace de sang avaient été découvertes dans sa camionnette, mais ces éléments n'auraient aucun lien avec la fuite de Salah Abdeslam. L'une des deux armes ayant été trouvée complètement démontée et hors d'usage, tandis que l'autre ne pouvait être utilisée qu'avec des cartouches à blanc.