Malines inflige à Gand sa deuxième défaite de la saison

Malgré les résultats exceptionnels engrangés tout au long de l’année, les Buffalo's n’ont pas pu terminer 2015 en beauté. Samedi soir Malines a infligé à Gand sa deuxième défaite de la saison. Par contre, le Club de Bruges, Charleroi et Lokeren ont remporté leur match comptant pour la 21è journée du championnat.

Malines a infligé à Gand sa première défaite en déplacement de la saison (2-0) grâce à des buts de Sofiane Hanni (56e) et de Tim Matthys (62e).

Gand a voulu d'emblée se montrer dominateur mais a rapidement coincé. Steven De Petter a été le premier à montrer sa bonne volonté mais la capitaine malinois a trop enlevé son envoi(6e).

Nicolas Verdier n'a pas été plus efficace: alors qu'il a pris la défense gantoise en défaut, l'attaquant n'a pas trompé un Mats Sels très attentif (11e).

Après avoir bloqué Moses Simon, qui avait déjoué le piège du hors-jeu (13e), Jean-François Gillet a aussi compris qu'il n'allait pas passer une soirée tranquille. C'était la mi-temps des gardiens. Sur un mauvais renvoi de Lasse Nielsen, Sels a été alerté par Matthys (25e) et a été heureux de voir De Petter tirer au-dessus (33e).

Gillet s'est de nouveau distingué par une intervention in extrémis devant Brecht Dejaegere (36e). Alors que Danijel Milicevic et Laurent Depoitre relançaient Gand, Hanni a vu son envoi frapper le poteau de Sels (44e).

La chance n'a pas totalement tourné le dos à l'attaquant français, qui a ponctué d'un tir croisé (56e) un beau travail de Matthys (1-0).

Malines était plus entreprenant même si, sur la phase suivante, Seth De Witte a sauvé son camp in-extrémis sur une tentative de Milicevic (57e). Pour les visités l'heure de la fête était venue (61e) grâce à un second but de Matthys (2-0).

Malines avait la victoire en mains d'autant que Depoitre et Sven Kums, qui a même envoyé un ballon dans la tribune, n'avaient pas leur rendement habituel.

Match nul entre Saint-Trond et OH Louvain (2-2)

Dernier match de samedi comptant pour la 21e journée du championnat Saint-Trond - OH Louvain a été le seul à ne pas avoir eu de vainqueur (2-2).

Samuel Asamoah (29e) a ouvert la marque pour les visités. Gaëtan Hendrickx (72e) et May Mahlangu (82e) ont porté les Canaris au commandement avant que Pierre Yves Ngawa n'égalise (85e).
Depuis l'arrivée d'Emilio Ferrera, OH Louvain avait montré des signes d'amélioration.

Cela s'est confirmé à Saint-Trond où Jordan Remacle a directement mis au travail Yves de Winter, qui a remplacé William Dutoit (4e).

Les Louvanistes étaient bien plus décidés que leur adversaires. Ils ont failli ouvrir la marque à deux reprises mais personne n'a suivi Yohan Croizet dans son raid en profondeur (10e) et Remacle n'a pas conclu son duel victoreux face au Chilien Cristian Cuevas (12e).

Privé d'Edmilson accusé par son coach d'avoir la tête ailleurs, Saint-Trond manquait d'âme. Le niveau de la rencontre s'en est ressenti même si Asamoah (29e), a ouvert la marque pour Louvain (0-1).

La réponse des Canaris s'est limitée à un tir au-dessus du but de Mahlangu (34e), un envoi peu puissant de Rob Schoofs (40e) et une reprise de Hendrickx facile à capter pour Rudy Riou (43e).

Malgré la montée au jeu de Faycal Rherras à la place d'Yuji Ono (46e), Saint-Trond n'avait pas l'impression de posséder en ses rangs le joueur capable d'égaliser. Remacle, qui s'est présenté seul devant De Winter, aurait même pu alourdir le score (50e).

Après l'heure de jeu, les Limbourgeois ont quand même pris le jeu à leur compte. L'égalisation est tombée via la transversale des pieds de Hendrickx (72e), qui s'était montré le meilleur élément de son équipe (1-1).

A l'image de son arrière, Saint-Trond en voulait plus et Mahlangu (82e) lui a donné l'avance (2-1). La soirée n'était pas terminée pour le préposé au marquoir, qui a affiché (85e) un quatrième but réussi par Ngawa (2-2).

Waasland-Beveren - Lokeren : 2-3

Match à rebondissement au Freethiel où Waasland Beveren a mené 2-0 avant de se faire remonter par Lokeren. La première salve a été déclenchée par Hamdi Harbaoui dont c'était la première apparition depuis son retour à Lokeren (1e).

Mais sous l'impulsion d'Erdin Demir, Steeven Langil et Zinho Gano, Beveren a immédiatement fait oublier cet essai de l'avant-centre tunisien. Bien servi par Langil, Zaccharia M'Sila n'a pas été assez prompt pour pousser le ballon au fond (4e). Mais le joueur marocain s'est racheté en offrant à Gano (18e) le goal d'ouverture (1-0).

Alors que l'on s'attendait à une réaction de Lokeren, Waasland Beveren a poursuivi son forcing. Sur les suites d'un coup de coin (21e), le ballon est parvenu à Deni Milosevic, qui a battu Davino Verhulst pour la deuxième fois (2-0).

Cette fois, la réaction de Lokeren est venue du banc: Dario Melnjak a remplacé Mario Ticinovic (31e). Cette manoeuvre a permis aux visiteurs de prendre la possession du ballon mais Marko Miric (41e) et Harbaoui (44e) n'ont pas trompé Merveille Goblet.

A la reprise, Lokeren a appliqué une tactique beaucoup plus offensive avec des backs très coulissants. Le résultat ne s'est pas fait attendre (55e) grâce à Ayanda Patosi, qui a rendu du piment à la rencontre (1-2).

Le rouleau compresseur était en marche, Kilian Overmeire (63e) et Jaja Coelho (71e) se chargeant de le faire monter dans les tours (2-3).

Charleroi bat Genk (1-0) et intègre le top 6

L'unique but de la rencontre a été inscrit par David Pollet (67e). Grâce à ce succès, les Zèbres (30 points) prennent la 6e place aux Racingmen (28).

Une fois encore, Felice Mazzù a été obligé de modifier son équipe en raison des absences de Dieumerci Ndongala, Francis N'Ganga et Marinos. Christophe Diandy, Steeven Willems et Dorian Dessoleil ont remplacé ces trois figures clés. A Genk, Peter Maes a reconduit le onze, qui a dominé le derby face à Saint-Trond. Neeskens Kebano et Sébastien Dewaest ont donc effectué leur premier retour au stade du Pays de Charleroi avec leur nouvelle équipe.

Dès le coup d'envoi, le public a eu droit à des duels acharnés notamment entre Yoni Buyens et Jérémy Perbet, Willems et Kebano. Dewaest a confirmé ce début de rencontre engagé d'une reprise de la tête (10e) avant de prendre une jaune (12e). Probablement déstabilisé par la sortie de son capitaine Francisco Martos (16e), Charleroi a tremblé à plusieurs reprises.

Sur un coup franc, une sorte de corner rapproché, Diandy a éloigné le danger alors que Nicolas Penneteau n'avait pas bloqué le ballon (22e). Les Limbourgeois étaient les plus dangereux.

Leon Bailey et Kebano ont multiplié les incursions, Sandy Walsh a obligé Penneteau à effectuer un arrêt réflexe (34e) et Wilfred Ndidi a tiré sur la latte (42e). Genk se rapprochait de l'objectif sans l'atteindre.

A la reprise, Charleroi est apparu revigoré. Perbet (57e) et Clément Tainmont (59e) ont alerté Marco Bizot avant que la rencontre ne soit interrompue pendant une minute pour une fausse alerte incendie (62e).

Les Zèbres ont poursuivi leurs raids et Pollet (67e) en a ponctué un de la tête (1-0). La suite de la rencontre n'a pas manqué de sel même si les Zèbres ont raté la passe décisive chaque fois qu'ils sont rentrés dans le rectangle adverse. Quant à Genk, il a gaspillé plusieurs occasions d'égaliser par Bailey (69e, 84e) et Ndidi (90e+1, 90e+2).

Le Club de Bruges s’impose 1-4 à Courtrai

Le FC Bruges s'est imposé 1-4 à Courtrai, lors de la première rencontre du Boxing day version belge, la 21e journée de Jupiler Pro League disputée samedi soir.

Après l'ouverture du score par Izquierdo à la 20e, Tomasevic a égalisé de la tête à la 27e pour le club visité, pourtant réduit à dix après l'exclusion de Papazoglou à la 25e minute pour un coup de tête sur Vossen.

En seconde période, Vanaken donnait l'avance aux Gazelles à la 64e, avant que Diaby (81e) et Refaelov (84e) n'assurent la victoire des hommes de Michel Preud'homme.

Les Brugeois terminent ainsi l'année 2015 sur une victoire qui leur permet de passer provisoirement à la deuxième place du classement, avec 40 unités, trois points derrière le leader de La Gantoise, et deux devant Ostende et Anderlecht.