Molenbeek: le suspect appréhendé lié aux attentats de Paris

L’une des perquisitions menées mercredi dans la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean s’inscrivait dans l’enquête faisant suite aux attentats du 13 novembre à Paris. Elle a permis d'appréhender un homme de 22 ans, qui a ensuite été inculpé d'assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste. La deuxième perquisition était liée à une autre enquête.

Un homme a été interpellé mercredi lors d'une perquisition menée à Molenbeek-Saint-Jean dans le cadre de l'enquête concernant les attentats de Paris. Elle avait lieu à la même adresse que celle où le principal suspect des attentats du 13 novembre, Salah Abdeslam (photo), serait parvenu à échapper à la police lors d’une perquisition menée le 16 novembre.

L'individu appréhendé a été emmené pour audition. Ce jeudi matin, le parquet fédéral a indiqué qu'il s'agissait d'Ayoub B., un Belge âgé de 22 ans. Il a été placé sous mandat d'arrêt ce jeudi et inculpé du chef d'assassinats terroristes et participation aux activités d'un groupe terroriste.

Il s'agit de la dixième personne détenue préventivement dans le cadre de ce dossier. Lors de cette perquisition, une dizaine de GSM ont été saisis et sont actuellement en cours d'examen. Ni armes ni explosifs n'ont été découverts.

Ayoub B. devra comparaître dans les cinq jours devant la Chambre du conseil de Bruxelles, qui décidera de son maintien ou non en détention préventive.

Une autre perquisition a été menée mercredi matin à Molenbeek-Saint-Jean.

Elle n'a donné lieu à aucune interpellation, et a été effectuée dans le cadre d'un dossier terroriste qui n’est pas lié à celui des attentats de Paris.