Feux d’artifice en Flandre, malgré la menace terroriste

Alors que la spectacle pyrotechnique traditionnel de Bruxelles a dû être annulé, à cause d’une menace terroriste latente, les villes d’Anvers, Gand et Bruges maintiennent leur feu d’artifice ce 31 décembre. La ville universitaire de Louvain a par contre opté pour une fête populaire sur le Oude Markt.

A Anvers, la police a été mobilisée en masse pour veiller à la sécurité des fêtards. Les habitants qui se rendront sur les quais de l’Escaut ont reçu le conseil de ne pas emporter de sac volumineux, sac à dos ou bouteilles en verre.

"Nous pouvons demander aux gens d’ouvrir leurs sacs pour vérifier qu’ils ne contiennent pas d’objets dangereux ou interdits", expliquait Veerle De Vries, porte-parole de la police anversoise. "Les pétards sont interdits, étant donné la situation actuelle. Nous voulons éviter tout mouvement de panique. Les bouteilles de verre sont également interdites, car leurs éclats peuvent être dangereux "

Gand : feu d’artifice sur le thème du rêve

Le feu d’artifice aura lieu comme prévu à Gand (Flandre orientale). Le spectacle à la Portus Ganda est placé sous le signe du rêve. La ville veut encourager ses citoyens à continuer à rêver et à croire aux choses positives dans le monde.

Les spectateurs pourront amener leurs propres boissons, mais sont priés de jeter ensuite les bouteilles dans les bulles à verre. Les pétards sont également interdits dans les lieux publics.

Dans d’autres communes de Flandre orientale, les pétards et feux d’artifice privés sont autorisés, mais à des conditions strictes. A Ninove, il faut ainsi éviter les quartiers résidentiels et avoir l’autorisation de la commune.

Décompter les secondes sur le Oude Markt

La ville universitaire de Louvain, en Brabant flamand, n’a pas prévu de feu d’artifice, mais elle attend quelque 10.000 personnes sur la place du Vieux Marché (photo), pour une fête populaire. Sous surveillance policière accrue.

"Il y aura des contrôles d’accès à la place. N’amenez aucun feu d’artifice ou bouteilles de verre, car vous risquez une amende communale. Ce qui serait dommage pour commencer la Nouvelle année", précisait Stephanie Gille de la police.

Chanter à Bruges

Dans la Venise du Nord, c’est en chantant que la population passera de 2015 à 2016.

Le festin musical donné sur la place du Zand (photo) sera cependant interrompu peu avant minuit, pour faire place au feu d’artifice. Les patrouilles de police y seront aussi renforcées.

A Bruxelles, la police reste alerte

L'annulation du feu d'artifice a peu d'impact sur les mesures de sécurité prises à Bruxelles. "Les rues qui devaient être fermées pour l'événement resteront ouvertes mais pour le reste, les conséquences de cette annulation restent limitées", a assuré une porte-parole de la police. "Les forces de l'ordre seront présentes en nombre sur le terrain, tant dans le centre que dans le reste de la zone".

"Ce sont les premières fêtes de fin d'année pour le piétonnier. Nous nous sommes donc basés sur l'organisation de l'an passé, quand le feu d'artifice du Nouvel An avait été tiré pour la première fois sur la place De Brouckère", a ajouté la porte-parole de la police.

Elle rappelait aussi l'interdiction de feux d'artifice privés et autres bouteilles en verre. Les fêtards sont également priés de ne pas transporter de sacs volumineux. "Des contrôles seront organisés en divers endroits" et la Grand-Place pourrait être fermée en cas de trop forte affluence.

La police bruxelloise sera non seulement présente dans le centre de la ville, mais également dans les autres quartiers de la capitale.