"La Flandre évolue vers une société très diversifiée"

Le nombre d'étrangers et de personnes d'origine étrangère a considérablement augmenté en Flandre, de même que la diversité au sein des groupes de migrants. "La Flandre évolue vers une société super diversifiée" ont souligné les chercheurs lors de la présentation du Moniteur flamand de l'immigration et de l'intégration 2015.
Verwendung weltweit, usage worldwide, Please check additional restrictions!, Bitte Einschränkungen der Handelsrechte beachten!

Au nord du pays, près d'un habitant sur cinq est ainsi d'origine étrangère.

Le nombre total d'étrangers (qui séjournent en Belgique sur le long terme sans avoir la nationalité belge) a fortement augmenté ces dernières années. Début 2015, la Flandre comptait ainsi un peu plus de 500.000 étrangers, soit 7,8% . En 2005, il n’y en avait que 300.000 soit 4,9%.

En tenant compte des personnes d'origine étrangère avec la nationalité belge, ce chiffre s'élève à 1,2 million, soit 18 % de la population flamande. Un quart d'entre eux sont originaires des pays voisins. Un peu moins de la moitié ont par ailleurs des racines européennes.

Quant aux nouveaux arrivants, deux tiers d'entre eux proviennent de l'Union européenne, principalement des pays d'Europe de l'Est. Ils s'établissent souvent autour de la capitale, à la frontière avec les Pays-Bas ou encore dans les provinces de Limbourg et d'Anvers et dans la région entre Anvers, Bruxelles et Gand.

Les chercheurs parlent de "super-diversité" qui est à la fois le résultat d’une augmentation de l’afflux des étrangers et d’une hétérogénéité croissante des nouveaux arrivants en Flandre.