Homans : "J’espère que la Belgique n’existera plus en 2025"

La ministre flamande de l'Intérieur, Liesbeth Homans (N-VA) est convaincue que lors de la prochaine négociation en vue de la formation d’un gouvernement de grandes étapes pourront être franchies vers une dissolution naturelle de la Belgique.

Liesbeth Homans était interviewée par Wim De Vilder pour l’émission "Over 5 jaar" (VRT) sur ses prévisions pour les cinq années qui viennent. Selon la ministre nationaliste, l’article premier qui figure dans le manifeste de la N-VA, à savoir la scission du pays, ne sera pas réalisé en 2020.

Mais Liesbeth Homans estime que lors des prochaines négociations de 2019, en vue de la formation du gouvernement, de grandes étapes seront franchies dans cette direction.

"En 2020 c'est encore trop tôt, mais peut-être que dans les dix années qui viennent la Belgique n’existera plus".

"En 2019, ce sera plus qu'une sempiternelle réforme de l'Etat".

Selon elle, "le transfert de nombreuses compétences aux Régions et aux Etats fédérés, entraînera la disparition naturelle de la Belgique en 2025".