Wouter Beke veut rester président du CD&V jusqu’après 2019

Le président du CD&V Wouter Beke a décidé d'organiser les élections à la présidence de son parti en février. Il sera candidat à sa succession, a-t-il indiqué samedi dans les journaux de Mediahuis.

Wouter Beke est président des chrétiens-démocrates flamands depuis 2010. Seul candidat en lice, il avait été réélu avec 98% des voix en 2013.

La prochaine élection à la présidence du CD&V devait à l’origine se tenir à la fin de l’année. Wouter Beke explique toutefois qu’elle sera avancée à février car le parti mènera en fin d'année un congrès sur l'avenir, qu'il ne souhaite pas voir vidé de sa substance pas des discussions sur la présidence.

Une élection le mois prochain permettrait également au futur président d'avoir les coudées franches dès le mois de mars pour préparer les élections locales de 2018 et fédérales de 2019. D’après Wouter Beke, le fait de se lancer si tôt dans la course électorale n’est cependant pas lié à la N-VA, son partenaire de coalition qui le devance largement dans les sondages. "Nous avançons la date pour s’occuper du contenu de notre programme", fait-il savoir.

On ne sait pas encore si Wouter Beke aura un ou plusieurs adversaires lors du scrutin de février prochain.