Premières images de la fuite de Salah Abdeslam

La chaîne française BFM TV est entrée en possession de nouvelles images du jeune Français de 26 ans Salah Abdeslam - né et résidant à Bruxelles - qui est l’un des principaux suspects des attentats du 13 novembre à Paris. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt international. Les images ont été prises par des caméras de surveillance d’une station-service, au lendemain des attaques meurtrières.

Après les attaques meurtrières de Paris, le soir du 13 novembre, Salah Abdeslam a contacté deux proches - Hamza Attou (21 ans) et Mohamed Amri (27 ans) - pour qu'ils viennent le rechercher dans la capitale française. En provenance de Belgique, Attou et Amri se sont rendus à Paris à bord d’une VW Golf. Ils y sont arrivés vers 5h du matin, le samedi 14 novembre, pour repartir aussitôt en Belgique.

Ce lundi, la chaîne française BFM TV diffuse les images de cette fuite. On y voit Salah Abdeslam, les mains dans les poches de son pantalon, et Hamza Attou entrer dans une station-service "proche de la frontière belge", précise BFM. Ces images de vidéosurveillance ont été filmées à 9h45.

Pendant ce temps, Mohammed Amri se trouve à l’extérieur, en train de faire le plein d’essence.

Arrêt de 12 minutes

Les trois hommes sont restés 12 minutes dans cette station-service, précise BFM. Avant cela, leur véhicule a déjà été contrôlé par la police à trois reprises. La police ne connaissait pas à ce moment le signalement de Salah Abdeslam. Ce dernier a donc bien compris qu'il peut se balader à découvert.

Le trio est arrivé vers 10h du matin à Bruxelles, le 14 novembre, où Amri et Attou ont déposé Abdeslam dans la commune de Laeken. Mohamed Amri et Hamza Attou ont été arrêtés le lendemain, 15 novembre, à Molenbeek. Salah Abdeslam, lui, est toujours en fuite.

Interrogés sur ce qu’a déclaré Salah Abdeslam sur le chemin du retour, Attou et Amri affirment qu'“On n’a pas beaucoup parlé.” Hamza Attou a cependant précisé qu'Abdeslam "pleurait et criait en racontant ce qui était arrivé (...) Il nous a dit qu’il avait commis les attentats de Paris, que lui était la dixième personne à accomplir ces attentats".