Un audit externe au bureau de sélection Selor

Le bureau de consultance KPMG a entamé lundi un audit externe au sein de l’administration chargée de recruter du personnel pour la fonction publique, le bureau de sélection Selor. L’information rapportée par le quotidien De Tijd a été confirmée par le porte-parole du ministre de la Fonction publique, Steven Vandeput (N-VA). A l’origine de cet audit, un rapport critique émanant du médiateur fédéral.

L’audit externe qui vient d’être entamé est la conséquence d'un rapport critique rédigé par le médiateur fédéral, l'an passé, au sujet de la gestion de l'ancien directeur de Selor, Marc Van Hemelrijk (photo).

Celui-ci aurait violé l'intégrité du service en sélectionnant sa fille au sein de l'administration et en lui accordant une promotion.

L'objectif de l'audit est notamment de déterminer si le bureau de sélection de l’administration fédérale est objectif lors du recrutement du personnel ou lors de la promotion des agents de la fonction publique.

"KPMG va analyser le fonctionnement de l'administration, par exemple l'exécution des mécanismes de contrôle. Les procédures pourraient être améliorées, même si cela n'est pas la faute du personnel du Selor", a expliqué le porte-parole du ministre Vandeput.