Bruxelles réclame un plan de rénovation des tunnels

La Ville de Bruxelles demande aux autorités de la Région de Bruxelles-Capitale de mettre rapidement en place un plan de rénovation des tunnels - le tunnel Stéphanie (photo) a été fermé à la circulation en raison d’une détérioration du béton -, qui soit combiné à un plan pour fluidifier le trafic routier, afin de limiter les embarras de circulation dans la capitale pendant les travaux. "Il faut veiller à ce que les tunnels et la Petite ceinture ne paralysent pas toutes les autres voies disponibles", déclarait l’échevine de la Mobilité, Els Ampe (Open VLD), ce jeudi matin dans l’émission "De Ochtend" de la VRT.

"Les tunnels bruxellois doivent être entretenus, mais apparemment ils ont été négligés". L’échevine de la Mobilité, Els Ampe (Open VLD), pointait un doigt accusateur vers la Région de Bruxelles-Capitale, dans le gouvernement de laquelle son parti libéral flamand siège pourtant.

Ampe ne désire pas réprimander, mais réclame qu’un plan de rénovation des tunnels clair soit rapidement présenté. Elle estime que c’est vital pour la qualité de vie et l’économie de la capitale.

L’échevine estime que le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort (PS) doit jouer un rôle de premier plan dans ce dossier. Selon elle, les fonds de rénovation des tunnels doivent également provenir de la Région - et pas de la Ville de Bruxelles -, étant donné qu’elle est compétente pour la Petite ceinture et les tunnels.

Els Ampe (photo) affirme avoir transmis ce message aussi via ses collègues de parti qui siègent au gouvernement bruxellois.

Le tunnel Stéphanie est fermé depuis quelques jours à la circulation, pour raisons de sécurité, à la suite de la découverte de fissures dans le béton.