La banque Crelan victime d'une fraude importante

Le parquet de Bruxelles a confirmé ce mardi la réception d’une plainte de la banque belge Crelan concernant une fraude dont elle a été victime. Cette plainte a été déposée à la police et transférée ensuite au parquet, qui a immédiatement saisi un juge d’instruction du chef d’organisation criminelle et escroquerie. Organisé depuis l’étranger, le dommage s’élève à "maximum 70 millions d’euros", indique la banque, précisant que les clients ne seront pas touchés.

L'enquête est menée par la section financière de la Police fédérale de Bruxelles. Les faits ont été révélés par une enquête interne et le parquet, ainsi que les autorités de contrôle, ont été informés. Des mesures complémentaires ont par ailleurs été prises "afin de renforcer les procédures de sécurité interne", a précisé la banque.

"Grâce aux réserves constituées dans le passé, Crelan a un capital propre de 1,1 milliard d’euros et peut supporter ce dommage sans que cela n'ait de conséquences pour ses clients et ses coopérateurs. La rentabilité intrinsèque de la banque reste intacte", a pour sa part commenté Luc Versele, son administrateur délégué.

"Etant donné l'enquête judiciaire en cours, la banque ne fera aucune autre communication", a-t-elle conclu.

Autrefois Centea et Crédit Agricole France, la banque Crelan - créée en 1937 par l’Etat belge pour soutenir les agriculteurs et horticulteurs - est redevenue 100% belge en 2014. La banque coopérative et assureur se concentre sur le marché belge.