La reine Mathilde promeut pour l’ONU le développement durable

Le Palais royal a annoncé lundi soir que la reine Mathilde a accepté de faire partie d’un groupe d’une quinzaine de personnalités éminentes chargé d’aider l’Organisation des Nations Unies à mobiliser la communauté internationale pour parvenir d’ici 2030 à atteindre les Objectifs du développement durable.

L'invitation du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-Moon (photo principale, à g.) "témoigne de la reconnaissance par les Nations Unies du rôle et de l'action de la Belgique en matière de développement durable", estime le Palais royal.

Après les Objectifs du Millénaire, les nouveaux Objectifs du développement durable (ODD) adoptés en septembre dernier visent à mettre fin à la pauvreté, renforcer l'égalité et la justice et lutter contre les conséquences du changement climatique à l'horizon 2030.

La Reine "se réjouit de pouvoir apporter sa pierre à la mise en œuvre de ce programme ambitieux de développement durable, au service de tous et en collaboration avec l'ensemble de la communauté internationale", indique le Palais.

Mathilde de Belgique (photo) poursuit ainsi son engagement de longue date en faveur du développement et dans le domaine humanitaire (droits de l'enfant, droit à la santé et droit à l'éducation, notamment).

L'agenda 2030 qui comprend 17 Objectifs du développement durable a été adopté en septembre 2015 à New York par tous les pays. "La réalisation de cet ambitieux programme de développement durable nécessite la collaboration des gouvernements, du secteur privé et de la société civile dans son ensemble", ont souligné dans un communiqué le ministre des Affaires Etrangères Didier Reynders (photo principale, à dr.) et le ministre de la Coopération au développement Alexander De Croo.