Perquisitions: deux interpellations à Molenbeek

Dans le cadre de l’instruction menée par le parquet fédéral à la suite des attentats du 13 novembre à Paris, deux perquisitions ont eu lieu ces mercredi et jeudi dans la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean. Deux hommes dans la trentaine ont ensuite été interpellés, a annoncé le parquet fédéral dans un communiqué.

Ni arme ni explosif n'ont été découverts lors des perquisitions menées mercredi et jeudi à Molenbeek. Deux hommes ont par contre été privés de liberté en raison de leurs liens présumés avec différentes personnes citées dans le dossier des attentats à Paris.

Le juge d'instruction décidera ce jeudi de leur placement ou non en détention préventive, a précisé le parquet fédéral.

Une première perquisition a eu lieu mercredi dans une habitation de la Chaussée de Gand. Un homme âgé de 30 ans et de nationalité belge a été interpellé à l'issue de cette action.

La deuxième perquisition, au cours de laquelle a été interpellé un ressortissant marocain âgé de 35 ans, s'est déroulée ce jeudi matin dans la rue Isidoor Teirlinck, également à Molenbeek-Saint-Jean.