Peter De Roover remplace Vuye à la Chambre

Le député a été élu chef de groupe N-VA à la Chambre, annonce le parti nationaliste flamand ce jeudi. Peter De Roover (photo) succède à Hendrik Vuye, qui a été chargé il y a une semaine par son parti d’entamer une nouvelle réflexion communautaire et préparer une nouvelle réforme d’Etat. L’information, divulguée via communiqué le 13 janvier par Bart De Wever, a soulevé de nombreuses réactions politiques.

Le député fédéral Hendrik Vuye - dont la N-VA n’était vraisemblablement pas très satisfaite en tant que chef de groupe, nous indiquait dans l’interview « Quoi de neuf en Flandre ? » notre collègue Ivan De Vadder -, était chargé il y a une semaine par son parti de discuter des étapes futures de l’émancipation flamande, en collaboration avec la députée Veerle Wouters.

La N-VA remettait ainsi concrètement sur l’ouvrage un des thèmes chers à son identité, non sans provoquer des réactions outrées des partis francophones et une distanciation de la part des partis flamands de la coalition fédérale. Cette coalition s’est en effet mise d’accord, lors de sa formation, de respecter une trêve communautaire.

La N-VA devait donc trouver un successeur à Hendrik Vuye (photo) comme chef de groupe à la Chambre. Peter De Roover (53 ans) incarne une ligne communautaire radicale au sein de la N-VA. Ancien militant actif de la Volksunie, il est passé par le Vlaamse Volksbeweging (VVB) dont il a fait, avec des personnalités telles que Jan Jambon, un des acteurs majeurs du Mouvement flamand.

Après avoir présidé le VVB, il a également été chef politique du mensuel Doorbraak devenu lui-même une force politique motrice du Mouvement flamand après son développement en format électronique.

Diplômé en sciences économiques appliquées, De Roover est député N-VA depuis juin 2014. Désormais chef de groupe, il abandonne sa fonction de trésorier de la N-VA.