Le tunnel Stéphanie encore fermé au moins un an

Au centre de Bruxelles, le tunnel Stéphanie restera fermé encore au moins un an pour des travaux de rénovation essentiels. Cette décision fait suite à une étude de stabilité approfondie réalisée la semaine dernière avec le bureau d’étude externe Egis. L’organisation Touring Mobilis attribue le délabrement du tunnel très fréquenté à l’incompétence des gouvernements successifs.

identifié des fissures au niveau du plafond. Afin de prévenir toute chute de blocs, un décapage du béton a été effectué. Ces interventions ont révélé que l'armature du plafond est fortement corrodée et que l'enrobage en béton se fissure.

Le rapport de l'étude approfondie réalisée par le bureau d’étude externe Egis a mis en évidence des risques de perte de stabilité et de chute d'éléments sur la chaussée. Ces risques sont localisés dans la partie nord, entre la trémie côté Poelaert et la naissance de la bretelle Stéphanie. Les armatures, corrodées, sont mises à nu sur des surfaces importantes et ne peuvent plus participer idéalement à la résistance de la structure. La vulnérabilité en cas d'incendie est très forte.

Le tunnel Stéphanie est composé dans sa partie nord d'une structure en béton armé et dans sa partie sud, de la naissance de la bretelle Stéphanie jusqu'à la trémie côté Bois de la Cambre, d'une voûte en béton non armé.

Avant toute réouverture, la structure du tunnel devra être fortement renforcée. Une rénovation profonde est nécessaire et les études d'ingénierie préparatoires sont en cours. Des travaux de stabilisation de l'ouvrage sont d'ores et déjà entamés. L'ensemble des interventions s'étalera sur minimum un an.

Bruxelles Mobilité travaille actuellement en concertation avec les zones de police, les communes et un bureau de mobilité externe afin de proposer plusieurs mesures d'accompagnement pour fluidifier la circulation et le passage des transports publics. En attendant leur mise en œuvre, il reste conseillé aux automobilistes d'éviter de circuler dans le quartier Louise, et de privilégier le covoiturage et les transports en commun dans cette zone. Des déviations ont été mises en place. Il est aussi conseillé d'entrer en ville via la rue de la Loi ou la gare du Midi et d'en sortir via la rue Belliard ou la gare du Midi.

Touring très critique

D'après l'organisation de mobilité Touring, l'état de délabrement du tunnel Stéphanie est le résultat de l'incompétence des gouvernements bruxellois successifs, qui ont omis de débloquer les budgets nécessaires pour la mobilité et l'infrastructure".

Le porte-parole de Touring, Danny Smagghe (photo), estime que "la politique de mobilité à Bruxelles ne ressemble à rien".

Il réclame l'investissement d'argent suffisant pour construire des parkings de transit, élargir le réseau du métro bruxellois et des autres transports en commun, notamment vers la périphérie bruxelloise, et synchroniser les feux de circulation.