Melbourne : Goffin doit s’incliner devant Ferderer

En huitièmes de finale de l’Open d’Australie de tennis, le Liégeois de 25 ans (photo) a été éliminé ce dimanche après-midi en 3 sets (6-2, 6-1 et 6-4) par le Suisse de 34 ans, troisième joueur mondial. Il a fallu un peu moins d’une heure et demie à Roger Federer pour faire plier David Goffin, qui n’a rien pu faire face au quadruple vainqueur des Internationaux d’Australie. Le Belge peut néanmoins être fier de sa prestation, notamment en fin de match.
AFP

Ce n’est que vers 23h, heure locale, que David Goffin (16e au classement ATP) et Roger Federer (3e joueur mondial) avaient pu monter sur le terrain de la Rod Laver Arena, les matchs précédents s’étant tirés en longueur. Leur 8e de finales de l’Open d’Australie s’est, elle, par contre terminée rapidement. "J’ai été surpris que ce soit si vite fini", déclarait d’ailleurs le Suisse (photo) à l’issue de la rencontre.

Il n’aura en effet fallu que 1 heure et 28 minutes au quadruple vainqueur des Internationaux d’Australie pour battre le Liégeois - dont il affirme respecter le jeu et la personnalité - en trois sets seulement : 6-2, 6-1 et 6-4.

David Goffin a du très tôt lâcher prise face à Roger Federer, auteur d'un match très constant. Ce n'est que dans le 3e set, mené 4 à 1 que le Liégeois, qui s'incline une quatrième fois contre Federer, a pu réussir son premier et seul break d'une rencontre qui s'est terminée peu après minuit sur place. Roger Federer n'avait mis que 21 minutes à remporter le premier set et 28 pour le deuxième.

En quarts de finale, Roger Federer sera opposé au Tchèque Tomas Berdych (ATP-6), qui a vaincu en 5 sets l'Espagnol Roberto Bautista Agut (ATP-21).

AFP

"C’est frustrant"

Dans la Rod Laver Arena, qu'il foulait pour la première fois, le numéro 1 belge a même reçu une petite leçon de tennis de son idole. "Ce fut très compliqué", a confié David Goffin (photo), déçu. "Quand il commence ses matches, il fait 15 points à la minute (sic). Il ne laisse pas le temps de jouer. C'est très dur d'être tout de suite au taquet. Et quand on commence enfin à bien se sentir, il est souvent trop tard. C'est frustrant".

"Je ne suis pas parvenu à lui faire mal qu'au milieu du troisième set" (à 4-1 pour le Suisse). "Et quand il mène deux sets à zéro et qu'il est en confiance, il est très dur à rattraper. C'est la raison pour laquelle il faut essayer de commencer tout de suite à être offensif. Maintenant, il a particulièrement bien joué aussi. Il faut le souligner. Mais je n'ai pas réussi à le contrer et à l'ennuyer. C'est ce qui me déçoit le plus. J'ai commencé trop tard à jouer".

David Goffin n'aura cependant pas à rougir de son parcours sur le Plexicushion bleu de Melbourne Park. Lui qui n'avait réussi à gagner qu'un seul match dans le tableau final en cinq ans est parvenu à en remporter trois d'affilée en une semaine, pour se hisser jusqu'en huitième de finale. Voilà qui devrait lui donner du courage pour son année tennistique 2016.

"Je ne pense pas que je puisse me reprocher grand-chose sur le tournoi et sur ce match également", confiait-il encore. "Je continue à progresser, à m'accrocher, avec des bons matches, des matches difficiles. J'ai livré un très bon match contre Dominic Thiem. Et j'ai encore pris de l'expérience face à Roger Federer. Ce sont toujours des chouettes moments. Cela reste un bon tournoi Grand Chelem, mais on essaiera de faire mieux par la suite...".