Christian Van Eyken placé sous mandat d'arrêt pour assassinat

Le parquet de Bruxelles a annoncé que l'homme politique Christian Van Eyken (Défi - UF) avait été placé sous mandat d'arrêt pour assassinat ce mercredi. Le nom du seul élu francophone au Parlement flamand était cité depuis plusieurs mois dans l'enquête sur l'assassinat de l’époux d’une de ses collaboratrices.

Le Parlement flamand avait récemment voté la levée de l’immunité parlementaire du seul député francophone de l’assemblée, Christian Van Eyken (Défi). Elle répondait ainsi favorablement à la demande faite par le parquet général dans le cadre de l’enquête sur le possible assassinat de l’époux d’une collaboratrice du député.

L'affaire remonte au 8 juillet 2014, Marc Dellea (45 ans) avait été retrouvé sans vie dans son lit à Laeken. C'est sa femme de 38 ans, Sylvia B., qui avait averti les secours. Une blessure par balle a été repérée derrière l'oreille.

L'enquête n'a pas permis d'identifier rapidement un suspect. Ce n'est qu'en octobre dernier que la veuve de la victime a été placée sous mandat d'arrêt. Le couple était sur le point de se séparer, selon l'enquête, notamment parce que Sylvia B. entretenait une relation avec Christian Van Eyken, dont elle était la collaboratrice.