Le Belge Hermann décroche le Grand Prix à Angoulême

Le dessinateur et scénariste germanophone de bande dessinée Hermann (photo principale) est lauréat du Grand Prix de la 43e édition du festival international de la BD d’Angoulême. Hermann Huppen de son vrai nom, originaire de Malmedy (province de Liège), a été salué par le jury du célèbre festival français comme l’un des auteurs les plus prolifiques du neuvième art européen. Il est le cinquième Belge à remporter le Grand Prix à Angoulême.
AFP or licensors

Le dessinateur Hermann a été choisi, au terme des deux tours du vote électronique, par la communauté des auteur(e)s professionnel(le)s de bande dessinée, qui ont ainsi couronné "l'une des œuvres les plus emblématiques de la bande dessinée franco-belge tous publics et l'un des parcours d'auteur les plus prolifiques du 9e art européen", selon le célèbre festival français.

Né à Bévercé, petit village de la commune de Malmedy (province de Liège), le 17 juillet 1938, Hermann se lance en autodidacte dans la bande dessinée dès les années 1960.

Auteur prolifique (102 ouvrages publiés depuis 1966) et touche-à-tout, on lui doit notamment la série "Bernard Prince", en collaboration avec le scénariste Greg, qui sera publiée dans le "Journal de Tintin" et qui compte à ce jour une petite vingtaine d'albums, dont une douzaine de son coup de crayon.

L'auteur et dessinateur est également connu pour la série sombre et futuriste "Jeremiah", qu'il lance seul en 1977 et qui comptera près de 35 volumes. L'aventure de "Jeremiah" se déroule dans une Amérique du futur dévastée à la suite d'une guerre atomique entre blancs et noirs.

Le Grand Prix de festival d’Angoulême est attribué chaque année à un auteur, pour son œuvre et sa collaboration à l’évolution de la bande dessinée. Hermann n'est pas le premier dessinateur belge à remporter le Grand Prix, puisque André Franquin a été son premier lauréat en 1976. Jijé, Morris et François Schuiten ont également été mis à l'honneur, respectivement en 1977, 1992 et 2002.

 

Raoul Servais invité d'honneur du festival "Image par Image"

Le réalisateur belge Raoul Servais sera l'invité d'honneur de la 16e édition du Festival de cinéma d'animation "Image par Image", prévu du 12 février au 5 mars dans le Val d'Oise en France.

Le réalisateur de 87 ans sera présent le 12 février, lors de la cérémonie d'ouverture au Centre des Arts à Enghien-les-Bains et le 13 février à Beauvais. L'événement proposera une sélection d'oeuvres de Servais, dont son dernier court métrage "Tank".

On doit à l'Ostendais de nombreux courts métrages, notamment "Harpya", Palme d'or du court métrage à Cannes en 1979. Servais a remporté plus de 50 prix et distinctions cinématographiques.

"Image par Image" est un festival de cinéma d'animation un peu particulier. Il n'a pas de jury et ne remet aucun prix. Il ne se cantonne pas à une seule ville, mais les projections se font dans une vingtaine de salles réparties dans le département du Val d'Oise, au nord de Paris. Outre des projections, des rencontres avec les réalisateurs, ateliers et expositions sont au programme.

BELGA/PAPEGNIES