500.000 touristes du souvenir dans le Westhoek

L’an dernier, la région frontalière de Flandre occidentale appelée Westhoek a accueilli un demi-million de visiteurs, contre 800.000 touristes venus en 2014 spécifiquement pour le lancement des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale. Moins d’activités étaient organisées en 2015 dans le cadre des commémorations. L’office du tourisme provincial Westtoer est néanmoins satisfait des chiffres pour 2015.

Sur les 500.000 touristes ayant visité la région du Westhoek l'an dernier, on note une augmentation de 13% du nombre de visiteurs du Plat Pays. La croissance est surtout concentrée au niveau des groupes d'adultes (+37%) et scolaires (+21%).

"Les écoles flamandes montrent un intérêt plus grand qu'auparavant pour le patrimoine de la Première Guerre mondiale. Ce sera un défi pour l'avenir que de maintenir cet intérêt et de le pérenniser", a expliqué Franky De Block, le président de Westtoer.

Le public belge qui a visité la région en 2015 provient du nord du pays à 95%, alors que les visiteurs étrangers représentent 56%. Par rapport à 2013, cela représente une augmentation de 15%.

Un nombre plus important de Britanniques a ainsi fait le déplacement, mais on compte aussi des touristes provenant d'Australie, du Canada et des Etats-Unis. Les Pays-Bas demeurent également un marché important, même si on dénombre moins de touristes d'un jour parmi les Néerlandais, ceux-ci optant plus souvent pour une nuitée.

D'une manière générale, un nombre plus élevé de touristes étrangers ont choisi de passer la nuit tant dans le Westhoek (+31%) que dans la région alentour par rapport à 2013.

LID SOFAM

Les plus consultés