Corruption dans la fonction publique : 4 milliards d’euros

Si l’on en croit une enquête internationale rapportée ce vendredi par les quotidiens flamands De Morgen et Het Laatste Nieuws, quelque 4 milliards d’euros par an sont absorbés par la corruption dans la fonction publique belge. Un montant confirmé par Paul Meulemans, le commissaire à l’Office central pour la Répression de la corruption (OCRC) jusque fin 2015.

A l'instar de la plupart des pays européens, les chiffres de la corruption sont en légère baisse en Belgique ces cinq dernières années. "Cela reste un grand défi, mais la corruption et la fraude sont sans doute déjà moins présentes ces dernières années dans les grands projets", explique Paul Meulemans, commissaire à l’Office central pour la Répression de la corruption.

"Les plus petits travaux (de rénovation) pour lesquels des fonctionnaires de moindre importance sont compétents ne peuvent eux pas être sous-estimés."

Il ressort ainsi de l'enquête que certains services particulièrement touchés comptent systématiquement un fonctionnaire sur trois coupable de fraude à long terme. Certains fonctionnaires peuvent ainsi engranger illégalement jusqu'à 2.000 euros par mois, estime Paul Meulemans. Il qui craint que la lutte contre cette corruption à petite échelle ne soit plus menée avec la même intensité.