Paul Lembrechts, nouvel administrateur délégué de la VRT

Vétérinaire de formation, ancien présentateur à la VRT avant de faire carrière dans les secteurs de l’entreprise et des banques (il dirigea la banque BKCP entre 2011 et 2015), Paul Lembrechts (photo) a été désigné ce vendredi par le gouvernement flamand pour succéder à la tête de la radiotélévision publique flamande à Leo Hellemans, qui prend sa pension. Le ministre-président flamand Geert Bourgeois souligne la capacité de Lembrechts à travailler dans un contexte difficile et son expérience dans une fonction de direction.
Nicolas Maeterlinck

Trois candidats avaient émergé de la procédure de sélection d’un nouvel administrateur délégué pour le service public flamand de radio et télévision, la VRT. Ce vendredi matin, le gouvernement flamand a tranché, à l’issue d’entretiens avec ces trois candidats. Au cours d’une conférence de presse, le ministre-président Geert Bourgeois (N-VA, photo) - flanqué de la ministre de l’Enseignement Hilde Crevits (CD&V) et du ministre des Médias Sven Gatz (Open VLD) - annonçait que Paul Lembrechts succèdera à Leo Hellemans, qui prend sa retraite.

D’après le ministre Sven Gatz, trois raisons ont été déterminantes dans le choix pour Lembrechts. "Il possède une grande expérience en tant que manager et c’est quelqu’un qui peut gérer de larges enjeux. La VRT étant une entreprise en transformation, Paul Lembrechts nous a convaincu par sa vision à court terme, mais aussi à plus long terme. Cela n’a pas été un choix évident, mais je pense que nous avons fait le bon choix", précisait le ministre flamand des Médias.

"Il sait gérer une entreprise complexe"

Sven Gatz (photo) a également souligné que son gouvernement et la VRT ont de très bonnes relations actuellement. Le nouveau contrat de gestion approuvé récemment et la nomination du nouvel administrateur délégué sont deux étapes importantes, la troisième étant la mise en œuvre progressive du Plan de transformation de la radiotélévision publique flamande.

"Après cela, la nouvelle VRT sera en chantier, mais en ressortira". Le ministre-président Geert Bourgeois a décrit Paul Lembrechts comme quelqu’un qui a de bons contacts humains et qui sait écouter." Il ne prendra pas de décision de façon précipitée".

Le fait que le nouveau CEO n’ait pas d’expérience de gestion dans le secteur des médias n’inquiète pas le gouvernement flamand. "Cela ne faisait pas partie des prérequis. Nous cherchions quelqu’un qui connait la gestion moderne et peut diriger une entreprise complexe".

"La couleur politique n’importe pas"

"Il a déjà avoué être un fan de la VRT, tant comme spectateur que comme auditeur", tenait à préciser la ministre de l’Enseignement Hilde Crevits. Geert Bourgeois soulignait également que la procédure de sélection s’est passée correctement et qu’il serait mauvais de spéculer sur la couleur politique du nouvel administrateur délégué. Il faisait ainsi allusion aux articles parus dans certains quotidiens, qui lui attribue un cachet nationaliste flamand (N-VA). "Je trouve cela très dommage. Nous ne nous en sommes vraiment pas préoccupés”.

Paul Lembrechts ne recevra d’ailleurs pas un salaire supérieur à celui de Bourgeois. Ce dernier a fait allusion au fait que la norme du ministre-président sera respectée. Cette norme stipule que les hauts managers dans le secteur publique ne peuvent pas gagner davantage que le ministre-président, soit 270.00 0 euros bruts.

Mais qui est donc Paul Lembrechts ?

Agé de 58 ans, il est vétérinaire de formation. Mais son parcours professionnel a jusqu’ici été très varié. Il a ainsi travaillé pendant quelques temps comme présentateur à la rédaction anversoise de Radio 2, tout en collaborant à la conception du programme télévisé « Voor boer en tuinder » (‘Pour l’agriculteur et le jardinier’).

Il s’est ensuite tourné vers le marketing. En 1995, il a été engagé pour diriger le département de marketing de la Générale de Banque - ce qui marqua le début de sa carrière financière. Lembrechts a ensuite travaillé auprès d’ABN Amro et BKCP Bank, qu’il a quittée en septembre 2015.

A la VRT, Lembrechts succèdera à Leo Hellemans, qui prendra sa pension à la fin du mois de février. Hellemans avait repris la direction de la VRT fin 2013, après que l’administratrice déléguée Sandra De Preter ait dû se retirer pour cause de maladie.