De nombreux cortèges carnavalesques annulés

Le cortège carnavalesque d'Alost (Flandre orientale) qui devait avoir lieu ce lundi a été annulé à cause de la tempête et ce suite à un avis du centre de crise des Affaires intérieures. Le traditionnel jet d'oignons sur la grand-place est lui maintenu ainsi que le déflié des gilles (sans chapeaux).

Les traditionnels cortèges carnavalesques de Saint-Trond, Vroenhoven (Riemst) Rekem (Lanaken) ont été annulés suite aux fortes rafales de vent. Les bourgmestres de ces communes limbourgeoises n’ont voulu prendre aucun risque.

Dans d’autres communes du Limbourg, à Mouland (Fourons), Molenbeersel (Kinrooi), Genoelselderen (Riemst) et Lutlommel (Lommel) les cortèges sortiront normalement mais après que des mesures de sécurité soient prises.

Saint-Trond a été la première commune du Limbourg à décider d’annuler le cortège de carnaval de ce lundi. Les violentes rafales qui étaient annoncées ont poussé la bourgmestre Veerle Heeren (CD&V) à postposer ce cortège au 10 avril prochain.

En communauté germanophone, le cortège carnavalesque du Rosenmontag à La Calamine est annulé en raison des conditions climatiques. Il est reporté à une date ultérieure.

Les festivités du Rosenmontag, avec son traditionnel cortège et le défilé de plusieurs milliers de carnavalistes dans les rues, est annulé à La Calamine en raison des conditions climatiques. "Pour des raisons de sécurité le cortège est annulé et reporté à une date ultérieure qui n'a pas encore été définie", explique Frédéric Krickel, responsable communication du comité de Carnaval.

Le cortège d'Eupen sera quant à lui maintenu mais sous certaines conditions, a indiqué lundi Claudia Niessen, la bourgmestre faisant fonction.

Au terme d'une réunion de sécurité, les autorités eupenoises ont décidé du maintien du traditionnel cortège du Rosenmontag, malgré les conditions climatiques peu favorables et les importantes rafales de vent.

"Le cortège démarrera comme prévu à 13h30 mais sous certaines conditions: aucun char ne sera tracté par des chevaux, les éléments mobiles des chars, comme des voiles de bateau, devront être démontés et personne ne pourra se trouver sur les grands chars", précise Claudia Niessen.

Par ailleurs, si les conditions climatiques se dégradent, le cortège pourra arrêté ou l'itinéraire modifié, ajoute la bourgmestre.