Un train à l’arrêt car on y aurait aperçu Salah Abdeslam

Un train qui assurait la liaison entre Genk et Hasselt (Limbourg) a été arrêté à hauteur de Bokrijk ce lundi en milieu de journée. Un voyageur aurait cru apercevoir Salah Abdeslam monter à bord de celui-ci. Mais une fouille minutieuse du train par la police n’a rien donné.

Ce témoin a alerté la police et a déclaré qu'il avait vu le terroriste le plus recherché d'Europe depuis les attentats du 13 novembre dernier à Paris sur le quai de la gare de Genk.

La police a fait stopper le train et s'est rendue rapidement sur place, en gare de Bokrijk.

Malgré des recherches approfondies, les forces de l'ordre n'ont pas pu mettre la main sur l'ennemi public numéro 1 que le témoin a cru reconnaître dans la gare de Genk, a déclaré la zone de police MidLim.

Salah Abdeslam, le fugitif le plus recherché d’Europe court donc toujours.