20.000 Flamands décédés toujours utilisateurs des titres-services

Vingt mille clients décédés possèdent toujours un compte pour bénéficier du système des titres-services. C’est Sodexo, prestataire de services qui a communiqué ces chiffres. Comme il pourrait s’agir de fraudes, Sodexo va analyser le profil de ces clients et clôturer leur compte. C’est ce qui a été décidé au terme d’une rencontre ce mardi avec le ministre flamand de l’Economie Philippe Muyters (N-VA).

Depuis le 1er janvier, les titres-services sont régionalisés, ce qui signifie que chaque région impose ses propres règles. La Flandre a décidé de ne pas modifier le prix des chèques ni leur déductibilité mais a de nouveaux objectifs. Le gouvernement flamand voudrait digitaliser le système et limiter les utilisations abusives.

La société Sodexo qui est l’émetteur des titres-services pour la Région flamande a révélé que 20.000 clients décédés avaient toujours un compte actif.

Cela peut signifier qu’un membre de la famille du défunt utilise son numéro de client mais il peut aussi s’agir de fraude. Les personnes qui possèdent deux ou plus de numéros de clients peuvent ainsi dépasser le nombre maximum de titres-services.

"Le profil de ces clients a été bloqué il y a quelques semaines", a déclaré Philippe Muyters. "Nous avons décidé aujourd'hui avec Sodexo de débloquer à nouveau ces profils et d'informer les proches de ces personnes. A terme, ces comptes seront définitivement supprimés."

"Lors du décès d’une personne il faudra attacher plus d’attention au compte des titres-services" estime Philippe Muyters. La clôture de ce compte pourrait par exemple figurer dans la liste de vérification des entreprises pompes funèbres.