Dernier hommage à "la voix de l’Europe"

Quelque 3.000 personnes - famille, amis, collègues et fans - ont assisté ce samedi matin à Zelzate (Flandre orientale) aux funérailles du crooner et homme de spectacle Eddy Wally, décédé le 6 février à l’âge de 83 ans. Celui qui s’était autoproclamé "the voice of Europe" avait quitté la scène en 2013, après avoir donné des concerts dans le monde entier au cours de sa longue carrière.
Nicolas Maeterlinck

Alors que l’église de Zelzate ne pouvait accueillir que 450 personnes pendant la cérémonie - réservée aux invités -, des centaines d’autres personnes ont assisté depuis la Grand-Place de la ville de Flandre orientale aux funérailles du crooner décédé le 6 février à l’âge de 83 ans. Ses admirateurs étaient venus de toute la Belgique. Au total, quelque 3.000 personnes étaient rassemblées ce samedi matin pour rendre un dernier hommage à Eddy Wally.

Parmi eux, des collègues comme Wendy Van Wanten, Luc Steeno, Jimmy Frey, Vader Abraham et Herr Seele. Mais aussi le ministre d’Etat Herman De Croo (Open VLD). Le chanteur Bart Herman a interprété une ode au défunt, alors que son collègue Christoff chantait sa propre version du Notre Père.

A la fin de la cérémonie, plusieurs airs d’Eddy Wally ont été joués - comme "Chérie" et "Ik spring uit ‘n vliegmachien" - alors que son cercueil blanc était porté hors de l’église. Le chanteur était ensuite enterré au cimetière de Zelzate - aux côtés de son épouse Mariëtte -, en présence de sa fille Marina et sa petite-fille Vanessa.

La voix de l’Europe

Né en juillet 1932 à Zelzate, Eduard Van De Walle avait débuté comme vendeur de maroquinerie sur les marchés, avant de devenir populaire dans les années 1960 grâce à son association avec le producteur néerlandais Johnny Hoes.

Sous le nom de scène Eddy Wally, il se produisit dans le monde entier, de la Chine à l’Australie, en passant par toute l’Europe, les Etats-Unis et l’ancienne Union soviétique. Il est surtout connu pour ses chansons "Chérie" (double disque de platine), "Ik spring uit een vliegmachien" (‘Je saute d’un avion’) et "Dans Mi Amor".

Sur la scène et dans la vie de tous les jours, Wally restera aussi dans les mémoires pour sa garde-robe extravagante, partiellement inspirée du pianiste américain Liberace et du chanteur Elvis Presley. Ses costumes étincelants et onéreux ont été acquis par le Musée de la mode de Hasselt (Limbourg).

Un astéroïde, (9205) Eddywally, a été baptisé du nom de l’artiste flamand. Il orbite autour du soleil, entre Mars et Jupiter.