Accident mortel à Gand, sans ceinture de sécurité

Une femme de 31 ans a succombé à ses blessures dans la nuit de samedi à dimanche, à la suite d’un accident de la route survenu à Gand (Flandre orientale). La voiture dans laquelle elle se trouvait a été percutée par un autre véhicule, qui venait en sens inverse. Ni la passagère, ni les trois occupants de l’autre voiture ne portaient de ceinture de sécurité, a indiqué le parquet de Flandre orientale.

L'accident s'est produit vers 1h dimanche matin à un carrefour de la Heernislaan à Gand. Une voiture, dans laquelle se trouvaient trois jeunes gens de 22-23 ans, a accéléré pour passer encore au feu orange. Il n’est pas clair s’il y est parvenu ou si le feu de signalisation était déjà rouge.

Mais à ce moment-là, une voiture transportant une famille avec deux enfants est arrivée au même carrefour, et le conducteur a voulu tourner à gauche, ce qui était interdit. Les deux voitures se sont percutées. La mère de famille, qui était assise à l’arrière, a été grièvement blessée et a finalement succombé à ses blessures.

Selon un témoin, elle aurait été expulsée du véhicule et ensuite coincée contre le mur d’un pont, où la voiture a terminé sa course. Les deux enfants sont indemnes.

Selon les premiers résultats de l’enquête policière, les conducteurs des deux voitures ne conduisaient pas sous influence d’alcool ou de stupéfiants. Mais ni la femme mortellement blessée, ni les trois jeunes dans l’autre véhicule ne portaient de ceinture de sécurité.

Campagne de sensibilisation

L’accident est survenu alors que le gouvernement flamand vient de lancer une nouvelle campagne de sensibilisation au port de la ceinture de sécurité, tant à l’avant qu’à l’arrière de véhicules.

Des enquêtes récentes ont en effet révélé que 10% des passagers ne mettent pas systématiquement la ceinture de sécurité à l’avant d’un véhicule et 25% ne la portent pas à l’arrière. Certains enfants ne sont pas non plus attachés sur la banquette arrière.

Les raisons de cette omission ne sont pas claires, mais elles peuvent être lourdes de conséquences. Quelque 50% des conducteurs de voiture qui ont succombé sur la route ne portaient en effet pas de ceinture de sécurité.