Plus de métros, trams et bus aux heures creuses à Bruxelles

Dès ce lundi 15 février, l’offre en transports en commun de la société bruxelloise Stib sera renforcée sur 36 lignes dans la capitale, tant le matin que le soir. Aux heures creuses, la fréquence sera également améliorée sur certaines lignes, pour mieux correspondre aux horaires de travail et aux habitudes de déplacement, qui ont changé.

Sur les lignes de tram 7, 19 et 25 et les lignes de bus 20, 49, 65 et 89, l'heure de pointe du matin sera avancée et l'heure de pointe du soir prolongée à partir du 15 février. Pour les trams 39 et 44, ce sera uniquement l'heure de pointe du soir qui sera prolongée, avec donc une fréquence de passage plus importante sur une période élargie. L'heure de pointe du matin sera avancée pour les bus 46 et l'heure de pointe du soir avancée pour le 80.

"Les horaires de travail évoluent, les habitudes de déplacement aussi, dès lors les heures de pointe du matin et du soir sont moins 'figées' que par le passé", justifie la société régionale bruxelloise de transports Stib.

Sur certaines lignes, la circulation débutera plus tôt qu'auparavant le matin. C'est le cas pour 9 lignes de bus (13, 14, 29, 36, 38, 64, 66, 78, 86) et 3 lignes de tram (3, 51, 82). Pour les bus 43 et 95, des voyages supplémentaires sont également programmés en tout début de matinée, mais après le premier départ.

Finalement, les fréquences de plusieurs lignes de bus (29, 45, 49, 50, 53, 64, 71, 89) et de tram (3, 4, 55, 82, 81, 97) seront renforcées en heures creuses en semaine ou durant le week-end. Le tram 51 circulera quant à lui à une fréquence plus élevée le mercredi midi. Sur d'autres lignes (bus 12, 36, 50), des améliorations bien spécifiques sont aussi prévues.

Selon les premières estimations, 369,8 millions de voyages ont été effectués sur le réseau de la Stib en 2015. C’est 5,2 millions de plus qu'en 2014, précise encore la Stib.