Katoen Natie va construire dix usines de recyclage de déchets en plastique

L'entreprise flamande de logistique Katoen Natie et sa filiale Indaver envisagent de construire en Europe dix usines de transformation de déchets plastiques en produits chimiques. La première usine sera implantée en Flandre et devrait être prête d’ici 5 ans. C’est le CEO de Katoen Natie, Fernand Huts (à gauche) qui a annoncé la nouvelle.

L'objectif est de transformer chaque année 1 million de tonnes de déchets plastiques en produits chimiques, a annoncé mardi Fernand Huts.

Les dix usines seront implantées dans toute l’Europe, mais la première verra le jour dans un délai d'au moins 5 ans "quelque part en Flandre" ajoute Huts.

Chaque usine devrait coûter 80 millions d'euros et engendrer la création d'une quarantaine d'emplois.

Dans ces nouvelles usines, les technologies de recyclage les plus récentes d’Europe seront utilisées. Indaver a comme objectif de recycler le plus possible de matière plastique et d’en retirer une matière première destinée à l’industrie chimique.

Il est important de souligner que ces usines seront neutres en CO2 et ne devraient donc pas influencer les changements climatiques.