Le marché belge de la musique boosté par le streaming

Le marché belge de la musique a connu une hausse de près de 5% des ventes en 2015, pour la première fois en quinze ans, boosté par une utilisation grandissante du streaming. La vente physique est restée stable après un long déclin, avec notamment un retour du vinyle, a indiqué la Belgian Entertainment Association (BEA) mercredi lors d'une conférence de presse.

Le numérique représente actuellement 37% de part de marché des ventes de musique en Belgique, souligne Olivier Maeterlinck, au nom de la BEA. Si les téléchargements régressent (-9%), la musique en streaming, elle, ne cesse de croître, et enregistre une hausse de plus de 40%.

Le pays est quelque peu à la traîne en la matière en comparaison par exemple avec les Pays-Bas ou les pays nordiques, ajoute M. Maeterlinck. "Mais il y a un grand potentiel. Il faut noter que le streaming est assez récent puisqu'il n'est apparu en Belgique que fin 2012." De plus, l'offre de streaming dans ces pays est souvent "couplée avec les abonnements télécom, ce qui n'est pas encore le cas en Belgique." "Afin de soutenir l'industrie locale, le consommateur belge devrait pouvoir accéder à ces services via un portail local."

Le vinyle a de plus en plus la cote

Le marché physique reste cependant le plus important, avec un chiffre d'affaires de 67,85 millions d'euros (63% des ventes totales). Les Belges ont acheté l'an dernier plus de 4,4 millions d'albums au format CD, support privilégié qui englobe à lui seul 57% de part de marché.

Par ailleurs, le vinyle continue son importante progression, recueillant 4% de part de marché en 2015, contre 3% l'année précédente.

Adele et Selah Sue très appréciées

Le top dix des meilleures ventes d'albums et de singles dans le pays ont aussi été dévoilés. En Belgique francophone, Adele et son album "25" arrivent en tête, devant Louane et "Chambre 12", "Kendji" de Kendji Girac, "In extremis" de Cabrel, Christine and The Queens avec "Chaleur humaine", "Tommorrowland 2015: Melodia" ou encore Selah Sue et "Reasons". Kendji Girac figure encore en huitième place pour son album "Ensemble", suivi de Maître Gims ("Mon coeur avait raison"). Le disque "Drones", de Muse, est le dixième album le mieux vendu.

Concernant les singles, c'est le titre "Cheerleader (Felix Jaehn Remix)" d'Omi qui a été le mieux vendu au sud du pays. "Christine" de Christine and The Queens, "Uptown Funk" de Mark Ronson Feat. Bruno Mars, "Easy come easy go" d'Alice on the roof, "Goodbye" par Feder feat. Lyse, "Lean on" de Major Lazer feat. Dj Snake & Mo, "Love me like you do" (Ellie Goulding), "Take me to church" d'Hozier, "Jour 1" par Louane ainsi que "Reality" de Lost Frequencies complètent le classement.

En Flandre, huit artistes belges figurent à l'Ultratop. En général, Alice on the roof et Selah Sue ont été les artistes belges les mieux vendues l'an dernier.

Le marché de la musique a engrangé 107,97 millions d'euros l'an dernier, soit 4,8% de plus qu'en 2014, selon les données collectées par GfK.

Enfin, lA BEA et Ultratop ont remis mercredi le premier Ultratop Streaming Award à Lost Frequencies, pour son titre "Are you with me", en présence de l'artiste.