Les islamophobes de Pegida manifestent à Gand

300 personnes ont manifesté ce dimanche matin à Gand contre l'immigration. Des membres du mouvement d’extrême droite Voorpost et islamophobe Pegida ainsi que du parti Vlaams Belang ont critiqué ce qu'ils ont qualifié d'"immigration incontrôlée".

Les manifestants s’opposent plus particulièrement au projet d’accueil de réfugiés dans des logements flottants au quai Riga du port de Gand. Il s’agit d’anciennes cellules flottantes venant des Pays-Bas qui ont été entièrement réaménagées pour satisfaire aux besoins d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile.

Pour Nick van Michem de Voopost, cette manifestation s’oppose à ce qu’il qualifie de "tsunami de réfugiés qui déferle sur la Flandre et sur l’Europe ainsi qu’à l’islamisation galopante". Selon ce manifestant, "les demandeurs d’asile, tous issus de pays musulmans, ne sont jamais satisfaits de leur situation chez nous et critiquent tout, alors qu’il ils devraient être heureux d’être accueillis ici".

Une contre-manifestation était organisée en même temps par des organisations de gauche et ce afin de donner un autre signal, elle avait rassemblé trois fois plus de personnes.

  "Aujourd'hui, nous voulons donner le signal que nous, en tant que citoyens, associations de terrain voulons apporter des messages positifs. Nous souhaitons que les réfugiés puissent être pris en charge et traités de façon humaine et respectueuse" a déclaré de son côté Sofie Dhulster.