Manifestation pour et contre la venue de réfugiés à Gand

Environ 300 sympathisants du mouvement islamophobe Pegida et du Voorpost ont manifesté ce dimanche matin dans le centre historique de Gand contre l’accueil de réfugiés dans des logements flottants au quai Riga du port de Gand. Les contre-manifestants étaient trois fois plus nombreux. Il n’y a pas eu d’incidents.
Nicolas Maeterlinck

Ils étaient environ 300 membres de Pegida et du Voorpost qui arboraient des slogan contre l’islam et la politique d’asile. "Ce sont les travailleurs flamands qui doivent payer pour l’accueil de ces migrants. Ces gens proviennent de régions où l’islam fait la loi" a déclaré un manifestant.

Au même moment environ 900 contre-manifestants, notamment des familles avec enfants se sont dirigés à l’endroit où sera amarré le ponton qui accueillera les réfugiés. "Nous avons des amis irakiens dont le père et le beau-frère ont été tués. Ce sont ces gens-là qui viennent chez nous" a déclaré un manifestant. Il y a eu neuf arrestations administratives.