La SNCB teste le Wifi sur la ligne Eupen-Ostende

C’est ce jeudi que les chemins de fer belges lancent le projet-pilote de Wifi à bord de leurs trains. L’expérience durera trois mois et est effectuée dans deux voitures de première classe de la ligne reliant Eupen à Ostende. Les voyageurs peuvent tester le nouveau service gratuitement, a précisé la SNCB au cours d’une conférence de presse à la gare du Midi.

Cela fait quelques temps que la Société nationale des chemins de fer belges veut permettre à ses voyageurs de profiter d'une connexion internet régulière tout en prenant le train. La mesure avait été annoncée à plusieurs reprises, tant par la ministre de la Mobilité Jacqueline Galant, que par l’administrateur-délégué de l'entreprise ferroviaire, Jo Cornu (photo). Le projet-pilote a démarré ce jeudi.

Après avoir pris connaissance des bonnes pratiques dans les pays voisins, les chemins de fer belges ont lancé leur appel d'offres le 13 mai 2015. Quatre entreprises ont proposé leurs services, toutes pour la technologie du Wifi. Finalement, le 30 octobre dernier, ce sont Icomera et Nomad qui ont été choisies pour la phase de test.

Du jeudi 25 février au 25 mai, des navetteurs de la ligne Eupen-Ostende pourront expérimenter gratuitement le Wifi à bord. Deux voitures de première classe ont été équipées à cet effet des systèmes propres à chaque société et d'une rampe d'antennes. Concrètement, les signaux 3G et 4G des différents opérateurs (Base, Orange et Proximus) sont captés pour être agrégés et convertis en un signal Wifi.

Au cours des trois mois de test, des enquêtes de satisfaction seront menées de manière anonyme "afin de connaître le sentiment et les attentes de la clientèle par rapport à ce type de service". Il sera également question de comparer les performances des deux entreprises candidates.

Si l'expérience se révèle positive, il faudra se pencher sur les coûts, leur répartition éventuelle, la pertinence d'un tel service et, le cas échéant, lancer un nouveau marché public.