Les vacances d’été de nos élus seront écourtées

L’année parlementaire débutera en septembre et non plus en octobre. Dès le 1er septembre, les Commissions reprendront leurs travaux. La décision a été prise par les chefs de groupe de la Chambre.

Les chefs de groupe de la Chambre se sont entendus mercredi sur une révision du calendrier parlementaire. La séance plénière de rentrée après les vacances d'été aura lieu au cours de la troisième semaine de septembre. Le discours de politique générale reste par contre fixé au deuxième mardi d'octobre.

Le parlement pourra également exercer son contrôle sur l'exécutif durant les grandes vacances. Un ministre ne pourra s'opposer à la réunion d'une commission pendant cette période. Et dès le 1er septembre, les Commissions reprendront leurs travaux en tenant compte des journées parlementaires des partis.

A l'origine de la demande d'anticipation de la rentrée, les Verts se réjouissent des décisions prises même s'ils regrettent de ne pas avoir obtenu gain de cause sur un point: ils souhaitaient que le gouvernement fournisse aux députés les tableaux reprenant ses orientations budgétaires à l'occasion du discours de politique générale.