"Les petites villes commerçantes doivent abolir le parking payant"

L’Union des entrepreneurs indépendants estime que pour pouvoir survivre à terme, les plus petites villes commerçantes de Flandre doivent réduire les tarifs du parking payant ou le rendre totalement gratuit dans leur centre. L’Unizo se base sur l’exemple des Pays-Bas, indique le quotidien Het Nieuwsblad.
L Lange

Aux Pays-Bas voisins, un nombre croissant de villes et communes abolissent le parking payant, souvent très onéreux. Les villes touristiques de Rotterdam et La Haye ont ainsi étendu leur périmètre de rues où les visiteurs peuvent se garer à un tarif très réduit. D’autres communes néerlandaises ont carrément retiré les parcmètres.

"C’est un exemple que nous devons suivre chez nous", estime Luc Ardies (photo) de l’Union des entrepreneurs indépendants. Il ne songe pas à des villes telles que Bruxelles, Anvers, Gand ou Bruges, qui accueillent de toute façon beaucoup de monde en raison de "l’expérience totale" qu’elles proposent.

"Une politique de parking réfléchie"

Selon l’Unizo, un réel problème se pose par contre par les plus petites villes commerçantes comme Alost, Termonde (photo), Roulers ou Malines. "Leur offre est plus limitée, mais elles affichent souvent des tarifs de parking élevés et complexes. Pour s’y garer pendant un après-midi, on doit dépenser beaucoup d’argent. Le consommateur qui peut aussi choisir de se rendre dans un centre commercial et de s’y garer gratuitement optera alors souvent pour cette solution" plutôt qu’une petite ville commerçante, estime Ardies.

L’organisation souligne ne pas réclamer la gratuité totale ni partout, mais encourage "une bonne politique de parking, équilibrée et bien pensée". C’est crucial, selon l’Unizo.

"Pas un moyen miracle"

L’Union des villes et communes de Flandre affirme comprendre la proposition de l’Unizo. "Mais ce n’est pas un moyen miracle pour lutter contre l’abandon des bâtiments commerciaux et gagner la concurrence avec les magasins en ligne", affirme Stefan Thomas dans les pages de Het Nieuwsblad.

"Les villes et communes doivent cependant veiller à ce que les tarifs pour le parking ne soient pas excessivement élevés", reconnait l’Union.