Le système de primes à l’énergie réformé dès 2017

La ministre flamande à l’Energie, Annemie Turtelboom (Open VLD), a annoncé ce vendredi une réforme du système de primes liées à l’énergie en Flandre dès l’an prochain. Jugé trop complexe, le système actuel sera simplifié. Certaines primes disparaîtront, alors que la rénovation totale sera encouragée et bénéficiera d’un bonus conséquent.
© thrualens - www.belgaimage.be

Le système actuel de primes à l’énergie étant considéré comme trop complexe - six primes différentes coexistent par exemple pour l'isolation des toits -, il sera simplifié, a annoncé la ministre Turtelboom ce vendredi à l'issue de la réunion hebdomadaire du gouvernement flamand. Dans ce cas, seules deux primes subsisteront.

Certaines primes individuelles, comme pour aider à l'isolation des toits et à l'installation de doubles vitrages, seront progressivement supprimées, a expliqué Annemie Turtelboom.

Mais la ministre (photo) souhaite en revanche introduire un concept de "rénovation totale", auquel sera lié un bonus compris entre 1.250 et 4.750 euros selon l'importance des travaux, afin d'encourager les investissements générant des économies d'énergie.

Ainsi, la prime pour l'installation de doubles vitrages disparaîtra, mais pour être remplacée par une autre pour du verre "super isolant". Les primes pour l'isolation des murs et l'installation de boilers solaires sera aussi réduite.

L'annonce de la ministre Turtelboom lui a immédiatement valu des critiques du parti socialiste flamand SP.A. Le parti d’opposition lui reproche notamment de favoriser les citoyens les plus riches.