Toutes les communes bruxelloises ont maintenant une bibliothèque flamande

Ganshoren est la dernière des 19 communes bruxelloises à avoir été dotée d’une bibliothèque officielle néerlandophone. Elle a été inaugurée ce samedi au premier étage du centre communautaire De Zeyp. D’après le ministre flamand de la Culture Sven Gatz, le statut du néerlandais s’est amélioré ces dix dernières années à Bruxelles.
McPHOTO / INSADCO / Bilderbox

"La nouvelle bibliothèque de Ganshoren mise avant tout sur les enfants et les jeunes, mais aussi sur une numérisation. D’ici peu, elle fera partie du catalogue public numérique des bibliothèques bruxelloises", indiquait Pascal Smet, le ministre bruxellois des Travaux publics et membre du collège de la Commission communautaire flamande pour la Culture, la Jeunesse, le Sport et la Politique urbaine.

Les membres des bibliothèques bruxelloises pourront consulter dès le printemps, avec un carte uniforme, la collection de leur propre bibliothèque et celle d’autres bibliothèques de la Région bruxelloise, et les emprunter.

La Communauté flamande, la Commission communautaire néerlandophone et les échevins locaux flamands ont veillé à ce que toutes les communes bruxelloises disposent d'une bibliothèque néerlandophone. Il y a dix ans, il y en avait treize sur les 19 communes.

Des bibliothèques néerlandophones sont apparues depuis lors à Auderghem et Forest (2008), à Saint-Josse-ten-Noode (2010), à Koekelberg (2012) et à Woluwe-Saint-Lambert (2014). Et ce samedi à Ganshoren.

"Cela prouve que la collaboration porte ses fruits. Cela montre également que le statut du néerlandais et les relations entre les politiciens flamands et francophones à Bruxelles se sont améliorés", a déclaré Sven Gatz (photo), ministre flamand de la Culture, de la Jeunesse, des Médias et des Affaires bruxelloises.