Des parents mis en garde contre des photos d'écoliers dénudés

Des milliers de parents résidant dans les environs de Gand (Flandre orientale) ont reçu une lettre du Centre d’encadrement des élèves (CLB), les mettant en garde contre des photos dénudées de leurs enfants qui pourraient circuler sur les réseaux sociaux (photo hors contexte).

"Ces derniers temps, nous sommes confrontés à des photos nues très explicites d’adolescents qui circulent sur les médias sociaux", explique le Centre d’encadrement des élèves dans sa lettre adressée aux parents gantois pour les sensibiliser.

Il semblerait que, alors que ce phénomène devient de plus en plus fréquent, les photos atterrissent aussi plus fréquemment sur l’internet. A l’origine, elles ont été envoyées par des élèves à d’autres élèves, mais ces clichés privés et compromettants finissent tout de même par se retrouver à un niveau public de l’internet.

"Je pense que ce phénomène débute chez les enfants de 14-15 ans, mais il se peut que ces photos réapparaissent trois ans plus tard, par exemple à la suite d’un conflit entre camarades. Les adolescents n’évaluent parfois pas suffisamment les conséquences d’une photo dénudée placée sur les réseaux sociaux", explique Nancy Dorme du Centre d’encadrement des élèves.

Le préjudice émotionnel pour les jeunes concernés ne doit pas être sous-estimé, mettent en garde les experts. La lettre envoyée aux parents gantois vise à les sensibiliser et leur donne des conseils comment protéger leurs enfants.