Action antiterroriste à Forest: un suspect tué

Alors qu’une perquisition devait être menée dans la commune bruxelloise de Forest - dans le cadre du volet belge de l’enquête sur les attentats de novembre à Paris -, une double fusillade a éclaté vers 15h, blessant trois ou quatre policiers. Le quartier de la rue du Dries, près de l’usine Audi, a été bouclé. En début de soirée, un suspect a été tué. D'autres suspects se seraient également retranchés dans un appartement ou auraient pris la fuite.

Peu avant 15h, une première fusillade a eu lieu dans la rue du Dries, à Forest, blessant deux policiers légèrement. Une vingtaine de minutes plus tard, une seconde fusillade se produisait au même endroit, touchant un troisième agent. Un témoin aurait entendu une trentaine de coups de feu au total.

L'un des auteurs des coups de feu serait parvenu à prendre la fuite. Son identité n’était pas encore connue vers 18h30. On ne savait pas non plus où précisément ont eu lieu les perquisitions dans la rue du Dries à Forest, si ce n’est qu’elles sont liées à l’enquête sur le volet belge des attentats du 13 novembre à Paris.

Des membres de la police française prennent également part à cette action, qui ne visait en tous cas pas plus particulièrement Salah Abdeslam, l'un des principaux suspects de Paris, qui est toujours en fuite. C'est ce qu'a confirmé le parquet fédéral.

Les unités spéciales de la police étaient sur place, ce mardi après-midi, l’arme au poing, décrivait le journaliste Philip Heymans (VRT). Tout le quartier de la rue du Dries a été fermé à la circulation. Un hélicoptère de la police survolait le quartier.

Vers 18h, des coups de feu étaient à nouveau entendus venant de l'habitation où des supects se seraient retranchés. La journaliste Caroline Vandenberghe (VRT) apprenait qu'un suspect a été tué.

D'après Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral, "la maison a été fouillée et un corps a été découvert. Nous ne pouvons rien dire sur son identité. Il ne s'agit pas de Salah Abdeslam". 

Une conférence de presse devrait avoir lieu dans la soirée, "mais l'opération de police est encore en cours", précisait le parquet fédéral vers 19h15. 

Ecoles et crèches bouclées

L'école de La Cordée, la crèche Le Dries, la crèche les Petits Matelots ainsi que l'école néerlandophone De Wereldbrug ont été bouclées à la suite de la fusillade. Les élèves étaient retranchés et en sécurité, a précisé le bourgmestre de Forest Marc-Jean Ghyssels.

Selon lui, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter dans la mesure où les bâtiments étaient fermés et gardés par la police. Les parents des élèves concernés patientaient dans la salle du Collège située au n°14, rue Saint-Denis.

En début de soirée, les crèches et écoles situées dans le périmètre ont été évacuées. Les enfants ont progressivement pu retrouver leurs parents au Boulevard de la Deuxième Armée britannique.

Les travailleurs de l'usine du constructeur automobile Audi, située non loin du quartier Dries, ont également été priés de ne pas quitter les lieux pendant l'opération.

La société bruxelloise de transports en commun Stib a annoncé que les lignes de tram 82 et 97 étaient interrompues entre les arrêts Wiels et Stalle, à cause du périmètre de sécurité installé à la suite de la fusillade à Forest. Aucune déviation ne peut être mise en place, étant donné qu'il s'agit de trams.

Du côté des trains de la SNCB, aucune perturbation n'était à noter, même à la gare de Forest Est toute proche.

AFP or licencors