Le naufrage du Flinterstar a coûté près de 900.000 euros

Le cargo néerlandais (photo) qui a sombré le 6 octobre au large de Zeebrugge après une collision avec le méthanier Al Oraiq des Iles Marshall séjourne depuis près de 6 mois sur un banc de sable, en mer. Les coûts liés au renflouement du bateau ont été facturés partiellement au gouvernement fédéral et partiellement à l’armateur néerlandais Flinter. Ils se chiffrent à près de 900.000 euros.
Ricardo Smit

En réponse à une question parlementaire de la députée Martine Fournier (CD&V), le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA, photo), a indiqué que le naufrage du Flinterstar au large de la côte belge a coûté à la Flandre quelque 899.000 euros. Ces coûts ont été facturés en partie au gouvernement fédéral et récupérés pour une part auprès de l'armateur néerlandais Flinter.

Les coûts de ce naufrage s'élèvent à 201.000 euros pour les tâches effectuées par la Flandre, et 698.000 euros pour le déploiement de navires de lutte contre la pollution d'huile en mer du Nord et de personnel.

Les frais liés à ce déploiement ont été facturés aux autorités fédérales. Les autres coûts seront récupérés auprès de l'armateur néerlandais du bateau, ou du propriétaire du méthanier des Iles Marshall.