Deux suspects toujours recherchés, l’individu abattu était en séjour illégal

Deux personnes qui "ont réussi à prendre la fuite" lors de l'opération antiterroriste belgo-française mardi à Bruxelles, liée aux attentats de Paris, "sont activement recherchées", a déclaré mercredi le porte-parole du parquet fédéral belge lors d’une conférence de presse. Le suspect qui a été abattu a pour sa part été identifié. Il s’agit de Mohammed Belkaid, un homme de nationalité algérienne qui séjournait illégalement en Belgique.

Un drapeau de l'organisation Etat islamique et un livre sur le salafisme ont été retrouvés mardi soir à côté du cadavre de l’individu tué lors de l’opération de police à Forest.

Ce suspect a été identifié comme étant Mohammed Belkaid, un Algérien âgé de 35 ans. Il était en séjour illégal en Belgique mais n'était connu des autorités judiciaires que pour un "vol simple" commis en 2014.

Belkaid a été "neutralisé par un tireur d'élite des unités spéciales alors qu'il allait clairement ouvrir le feu sur la police depuis une fenêtre de l'appartement dans lequel il était retranché", a expliqué le porte-parole du parquet fédéral belge, Thierry Werts.

Outre le drapeau du groupe terroriste Etat islamique et un livre sur le salafisme, une Kalachnikov a également été retrouvée lors de la perquisition qui a suivi la fusillade, rue du Dries. 

"Il y avait également un total de onze chargeurs de Kalachnikov et de très nombreuses munitions. Aucun explosif n'a été découvert", a poursuivi M. Werts.

Deux personnes toujours activement recherchées

"Deux personnes qui se trouvaient dans l'appartement qui a été perquisitionné mardi ont réussi à prendre la fuite. Elles sont activement recherchées", a encore déclaré le porte-parole du parquet, ajoutant que leur identité n'était toujours pas connue.

Dans le courant de la soirée, de nouvelles opérations à Forest et Hal ont mené à l'arrestation de deux personnes. Celles-ci pourraient être liées à la fusillade de mardi, mais aucune certitude n'a pu encore être établie. 

L'un d'eux avait été emmené dans la soirée à l'hôpital de Hal afin d'y être opéré pour une jambe cassée. La personne qui l'y a déposé a pris la fuite lors de l'arrivée de la police. 

L'autre personne appréhendée a été interpellée lors d'une perquisition dans une habitation de Forest. Les deux hommes en questions ont finalement été remis en liberté par le juge d'instruction sans être inculpés. 

"L'enquête se poursuit activement, de jour comme de nuit, et il n'est pas possible de donner davantage de précisions actuellement afin de ne pas nuire à l'enquête", a conclu M. Werts.
 

Les plus consultés